Matej Mohoric remporte en solitaire une 7e étape dingue du Tour de France 2021

2
1014
Matej mohoric inarrêtable dans les derniers kilomètres de la 7e étape du Tour de France 2021
Photo : A.S.O./Pauline Ballet

C’était tout sauf une étape de transition entre Vierzon et le Creusot au Tour de France 2021. Dans cette journée marathon longue quasiment de 250 kilomètres, Matej Mohoric (Bahrain Victorious) a été l’auteur d’un grand numéro avant de finir en solitaire. Le deuxième, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) a fini à 1 minute 20 secondes et Magnus Cort Nielsen (EF Education – Nippo) troisième est arrivé avec 1 minute 40 secondes de retard. Dans le même temps, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) est allé prendre la quatrième place, et a surtout conservé son maillot jaune.

Matej Mohoric dans un grand jour

Il y a eu du spectacle au Tour de France 2021 avant même d’entrer dans les Alpes ce week-end ! En particulier, Matej Mohoric aura marqué de son empreinte cette journée. Membre de l’échappée du jour, le Slovène s’est détaché à 90 kilomètres de l’arrivée en compagnie de Brent van Moer (Lotto Soudal), et le retour plus tard de Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) et Victor Campenaerts (Team Qhubeka NextHash) n’a pas stoppé son élan. Dans l’avant-dernière difficulté, l’actuel champion de Slovénie est parti seul et n’a plus été rejoint. Cette victoire est d’autant plus spéciale, car il est devenu le 103e coureur de l’Histoire à s’imposer au moins une fois sur les trois Grands Tours (Giro, Tour, Vuelta).

van der Poel, Van Aert passent à l’attaque

Dès le départ, c’est parti sur un gros rythme. D’ailleurs, ça a mis du temps avant que l’échappée se détache. Celle-ci a été composée de 29 coureurs avec notamment Mathieu van der Poel le maillot jaune et Wout Van Aert, sans oublier Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) et Simon Yates (Team BikeExchange). Tous ces coureurs vont d’ailleurs toujours rester devant le peloton, mais ne disputeront pas la victoire. Dans le final, ils ont été le plus souvent en position de poursuivant que véritablement en position de s’imposer. Cela dit, Van Aert a bien essayé de distancer van der Poel pour prendre le maillot jaune, mais n’a jamais réussi dans son entreprise.

Primoz Roglic, le grand perdant

Au niveau du peloton, ça s’est également animé. Pierre Latour (Team TotalEnergies) puis Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) sont passés à l’attaque. Si le Français a rapidement été repris, l’Equatorien a fait l’ensemble du final en solitaire, mais n’a réussi à prendre une seule seconde face à ses rivaux pour le général. Le principal enseignement du jour est surtout que Primoz Roglic ne remportera pas la 108e édition du Tour de France. Arrivé avec près de 4 minutes de retard sur le groupe Alaphilippe-Pogacar-Thomas, le Slovène a perdu tout espoir de briller au général. A noter également que Nairo Quintana (135e à 18 minutes 37 secondes) a complètement dévissé. Il s’est décidément passé plein de choses dans cette journée spectaculaire.

Classement – Etape 7 Tour de France 2021

1 – MOHORIC Matej – BAHRAIN – VICTORIOUS – 5:28:20
2 – STUYVEN Jasper – TREK-SEGAFREDO – +1:20
3 – CORT NIELSEN Magnus – EF EDUCATION – NIPPO – +1:40
4 – VAN DER POEL Mathieu – ALPECIN-FENIX – +1:40
5 – ASGREEN Kasper – DECEUNINCK – QUICK STEP – +1:40
6 – BONNAMOUR Franck – B&B HOTELS P/B KTM – +1:40
7 – KONRAD Patrick – BORA – HANSGROHE – +1:40
8 – VAN AERT Wout – TEAM JUMBO-VISMA – +1:40
9 – VAN MOER Brent – LOTTO SOUDAL – +1:44
10 – GODON Dorian – AG2R CITROËN TEAM – +2:45
11 – SKUJINS Toms – TREK-SEGAFREDO – +2:45
12 – HOULE Hugo – ASTANA – PREMIER TECH – +2:57
13 – NIBALI VIncenzo – TREK-SEGAFREDO – +2:57
14 – YATES Simon – TEAM BIKEEXCHANGE – +2:57
15 – MEURISSE Xandro – ALPECIN-FENIX – +4:22
16 – GILBERT Philippe – LOTTO SOUDAL – +4:22
17 – BAKELANTS Jan – INTERMARCHE – WANTY – GOBERT MATERIAUX – +4:25
18 – KRAGH ANDERSEN Soren – TEAM DSM – +4:32
19 – ALAPHILIPPE Julian – DECEUNINCK – QUICK STEP – +5:15
20 – MAS Enric – MOVISTAR TEAM – +5:15

Retrouvez toutes les vidéos du Tour de France 2021.

Classement général Etape 7 Tour de France 2021

1 – VAN DER POEL Mathieu – ALPECIN-FENIX – 25:39:17
2 – VAN AERT Wout – JUMBO-VISMA – +30
3 – ASGREEN Kasper – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +1:49
4 – MOHORIC Matej – BAHRAIN – VICTORIOUS – +3:01
5 – POGAČAR Tadej – UAE TEAM EMIRATES – +3:43
6 – NIBALI Vincenzo – TREK – SEGAFREDO – +4:12
7 – ALAPHILIPPE Julian – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +4:23
8 – LUTSENKO Alexey – ASTANA – PREMIER TECH – +4:56
9 – LATOUR Pierre – TOTALENERGIES – +5:03
10 – URAN Rigoberto – EF EDUCATION – NIPPO – +5:04
11 – VINGEGAARD Jonas – JUMBO-VISMA – +5:18
12 – CARAPAZ Richard – INEOS GRENADIERS – +5:19
13 – THOMAS Geraint – INEOS GRENADIERS – +5:29
14 – KELDERMAN Wilco – BORA – HANSGROHE – +5:31
15 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +5:33
16 – MOLLEMA Bauke – TREK – SEGAFREDO – +5:43
17 – FUGLSANG Jakob – ASTANA – PREMIER TECH – +5:51
18 – SKUJINS Toms – TREK – SEGAFREDO – +5:54
19 – GAUDU David – GROUPAMA – FDJ – +6:10
20 – KRAGH ANDERSEN Soren – TEAM DSM – +6:30

2 Commentaires

  1. Une grosse étape de Mohoric qui semble affectionner ces étapes à rallonges. Mais quel numéro des duettistes Mathieu van der Poel et wout VAN AERT (grâce à eux l’étape ne fut pas ennuyeuse) ! Vu comment ils se sont « dépouillés », l’étape de demain risque d’être compliquée. Espérons que pour POGAČAR, que enfin son équipe montre de belles choses, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent. Et que dire de la stratégie déroutante de Movistar (comme d’habitude) qui « roule » derrière CARAPAZ ?????

  2. L’étape vaut bien sûr par cette course du duo Van Aert- Van der Poel sur l’avant, dans le but de maintenir l’espoir, celui par exemple d’un maillot jaune au-delà des Alpes… L’homme du jour est cependant slovène, non pas Roglic, perdant définitivement un Tour bien compromis dès lors qu’il y eut chute, mais plutôt M. Mohoric, auteur pour sa part d’une étape assez phénoménale, à la manière de son numéro en duettiste avec Gino Mader sur la sixième étape du dernier Giro, à San Giacomo… Advint ensuite cette chute en descente impressionnante, voltigeant en l’air et retombant sur l’arrière de la tête, dans l’étape des Abruzzes, après le départ de L’Aquila… Revenu indemne, son rapide retour en forme et son titre de champion de Slovénie ne manqua pas de surprendre, soulignant une étonnante récupération après l’accident… Ajoutons que le gars ne manque vraiment pas d’intrépidité, car en dehors bien sûr de cette position « Mohoric » désormais interdite et qui complète de manière fameuse et indélébile un palmarès désormais à la hauteur du personnage, à savoir ces étapes gagnantes sur les trois grands tours, chacun avait également pu observer, comme autre fait notable, son impulsion sur la fameuse étape des gamelles qui arrivait à Pontivy : abordant en tête et embrayant à l’amorce de la plongée finale et fatale à beaucoup, le voici qui envoie à l’hôpital son leader Jack Haig et dans le décor toute une partie du peloton, la vitesse excessive ne permettant pas à un groupe aussi important d’enchainer des virages très resserrés à grande vitesse !…
    La victoire est à la mesure du champion, celle de la démesure… Mohoric gagnant de la plus longue étape du tour, effectuant seul ou à deux les 83 derniers kilomètres, depuis Château-Chinon, les plus difficiles, menant seul les montées, ne se souciant de qui se cramponne à la roue et puis s’envolant seul dans les plus forts pourcentages, c’est comme par un paradoxe au plus fort des pentes que le spécialiste numéro un de la descente a paraphé son étape…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.