Mathieu van der Poel remporte Coxyde
Le champion du monde van der Poel n'a laissé aucune chance aux rivaux.
523 Partages

Sur l’épreuve de coupe du monde de Coxyde, Mathieu van der Poel été l’auteur d’un récital. Rejeté dans les dernières positions après seulement quelques mètres, il a ensuite remonté tous ses adversaires. Au final, le Néerlandais s’est largement imposé devant Laurens Sweeck et Toon Aerts. Le leader de la coupe du monde Eli Iserbyt n’a pris que la 13e place.

Du très grand Mathieu van der Poel ! Le champion du monde du cyclo-cross a été plus qu’impressionnant sur la difficile épreuve de Coxyde, lieu mythique de la discipline. Malgré un départ raté de sa part qui l’a repoussé dans les dernières positions, il a ensuite entamé une formidable remontée qui l’a mené jusqu’à la tête de la course. Un rang auquel le Néerlandais est tellement habitué. C’est sa 33e victoire consécutive, série en cours. Une incroyable statistique dont il est difficile de voir la fin après une telle démonstration.

De (presque) dernier à premier

Au départ, Mathieu van der Poel n’était pas en première ligne comme à son habitude car en coupe du monde, c’est le classement général qui prime. Du fait de ses forfaites sur les premières manches, cela l’oblige à partir derrière. Ce relatif handicap pour lui a bien failli lui coûter cher après quelques mètres. Ralenti par une chute mettant au sol Tim Merlier, il s’est retrouvé dans les derniers. Fait rare même inédit pour le souligner. Mais ça n’a pas duré bien longtemps.

Immédiatement après cet incident de course, van der Poel a entamé une remontée. Il va dépasser une quarantaine de concurrents en l’espace de quelques minutes. Si fort, le porteur du maillot de champion du monde s’est retrouvé aux avants-postes dès la fin du premier tour. Puis va s’échapper définitivement après une dizaine de minutes de course. L’écart ne va cesser de s’accroître en faveur du patron de la discipline. Très à l’aise sur ce circuit pourtant exigent, il a été en totale maîtrise jusque dans le final sans montrer le moindre signe de faiblesse. Avec un avantage conséquent, cela lui a même permis de terminer plus tranquillement, sans trop forcer en tout cas. C’est dire la marge.

Derrière Laurens Sweeck et Toon Aerts ont réalisé de belles performances en terminant sur le podium. Ce dernier se rapproche grâce à cette troisième place, au général de la coupe du monde dominé par Iserbyt, qui a vécu une difficile journée en étant seulement 13e. Après cette cinquième manche, le Belge compte 348 unités soit dix-huit de plus que son plus proche rival. Rien n’est donc fait alors qu’il reste quatre manches. La prochaine aura lieu à Namur le 22 décembre.

523 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Super champion
    Vivement les flandriennes et Roubaix, avec vout van aert ,ce serait génial.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.