Mathieu Van der Poel médaillé d'or
Van der Poel a dominé le mondial. Capture d'écran Bogense 2019.
612 Partages

Pour la deuxième fois de sa carrière, Mathieu Van der Poel a remporté l’épreuve des championnats du monde. A Bogense (Danemark), le Néerlandais a largement dominé pour aller s’emparer du maillot arc-en-ciel. Ses deux principaux rivaux, les Belges Wout Van Aert, triple champion du monde en titre et Toon Aerts vainqueur du général de la coupe du monde cette saison ont dû se contenter de la médaille d’argent et de bronze.

Le maillot arc-en-ciel pour Mathieu Van der Poel

Il l’a fait ! Depuis son premier titre acquis en 2015 à Tabor en République Tchèque, Mathieu Van der Poel n’avait plus jamais remporté le championnat du monde. C’est désormais chose faite avec sa performance réalisée du côté de Bogense. Il aura été impérial de bout en bout, même si Wout Van Aert en particulier a tout fait pour essayer de remporter une quatrième couronne mondiale consécutive. Mais comme tout le monde, le Belge a dû cédé à un moment donné.

Dès le départ, la course est partie sur un sacrée rythme, qui a vu tout de suite les meilleurs de la discipline se détacher, en l’occurrence les Belges et les Néerlandais. Et c’est bien Mathieu Van der Pole qui a été le premier à faire une vraie différence. Cependant, par rapport à ce qui se passait tout au long de la saison, il a dû se résoudre à un retour de Van Aert son plus grand rival. La lutte tant attendue allait avoir lieu, mais le basculement s’est fait un peu plus tard, au cinquième des douze tours programmés. Le moment où Van der Poel est définitivement parti seul. Plus jamais Van Aert ne recollera et ne le reverra.

Ensuite, l’écart a été creusé et Van der Poel a bien semblé inatteignable. C’était son jour, à l’image de sa saison pour le moins remarquable. Son titre n’est pas en soi une surprise, car le Néerlandais est bien la maître de la discipline depuis un certain temps, mais il a enfin réussi à renouer avec le succès dans le championnat du monde. Pendant un an, le maillot-arc-en-ciel sera sur ses épaules.

https://twitter.com/wcsbike/status/1092081160388255744

612 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. En effet, il est parti en poel position, s’est ensuite replié quelques temps dans les roues afin de ne pas trop souffrir du vent du pôle qui soufflait dans ce port de pêche, et puis il s’est envolé définitivement sur les parties techniques, en dévers et contre tout, se jouant aussi bien des virages que des nids de poules, effaçant les difficultés avec une facilité frisant l’insolence, dépoelant sur les blanches à une vitesse incroyable, dominant l’épreuve de la tête et des époel. Pour l’argent la course se joua d’un poil, une glissade condamnant Aerts, mais il est désormais bien clair, qu’y compris en Belgique, Van Aert ne possède plus le monopoel de la première place lors des championnats.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.