Photo : Alpecin-Fenix/PhotoNews
0 Partages

Vainqueur hier, Mathieu van der Poel a de nouveau levé les bras à l’occasion de la 3e étape du Tour de Suisse 2021. Dans un final totalement décousu, le champion des Pays-Bas de la formation Alpecin-Fenix s’est imposé facilement devant les deux Français Christophe Laporte (Cofidis) et Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step), à Pfaffnau après 182,1 kilomètres. Le vainqueur de l’étape du jour a aussi pris la tête du classement général.

Un final décousu sur la 3e étape

A 25 kilomètres du but, c’est Mathieu van der Poel qui a lancé les hostilités. Très vite, c’est le champion du monde français Julian Alaphilippe qui lui a embrayé le pas. Un temps seul en tête, le pensionnaire de la formation Deceuninck – Quick Step s’est finalement fait reprendre et a attendu bien sagement au sein du peloton. Les attaques ont continué à fuser et c’est Ivan Garcia Cortina (Movistar) qui a été le plus dangereux. Sorti à 7 kilomètres de l’arrivée, le coureur espagnol n’a été revu que dans le dernier kilomètre. Au final, c’est van der Poel qui a été le plus costaud. Incontestablement.

Vidéo de Cyclisme
La 3e étape du Tour de Suisse remportée par van der Poel

Classement – Etape 3 Tour de Suisse 2021 – Top 20

1 – VAN DER POEL Mathieu – ALPECIN-FENIX – 4:24:26
2 – LAPORTE Christophe – COFIDIS – +00
3 – ALAPHILIPPE Julian – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +00
4 – MATTHEWS Michael – TEAM BIKEEXCHANGE – +00
5 – SCHACHMANN Maximilian – BORA – HANSGROHE – +00
6 – KAMP Alexander – TREK – SEGAFREDO – +00
7 – BENOOT Tiesj – TEAM DSM – +00
8 – FRAILE MATARRANZ Omar – ASTANA – PREMIER TECH – +00
9 – TURGIS Anthony – TOTAL DIRECT ENERGIE – +00
10 – WOODS Michael – ISRAEL START-UP NATION – +00
11 – ROTA Lorenzo – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +00
12 – CARAPAZ Richard – INEOS GRENADIERS – +00
13 – CHAVES RUBIO Jhoan Esteban – TEAM BIKEEXCHANGE – +00
14 – POELS Wouter – BAHRAIN VICTORIOUS – +00
15 – KRON Andreas – LOTTO SOUDAL – +00
16 – TULETT Ben – ALPECIN-FENIX – +00
17 – URAN Rigoberto – EF EDUCATION – NIPPO – +00
18 – HIRSCHI Marc – UAE TEAM EMIRATES – +00
19 – DUNBAR Edward – INEOS GRENADIERS – +00
20 – FUGLSANG Jakob – ASTANA – PREMIER TECH – +00

Classement général – Etape 3 Tour de Suisse 2021 – Top 20

1 – VAN DER POEL Mathieu – ALPECIN-FENIX – 8:49:14
2 – ALAPHILIPPE Julian – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +01
3 – KÜNG Stefan – GROUPAMA – FDJ – +04
4 – SCHACHMANN Maximilian – BORA – HANSGROHE – +06
5 – CATTANEO Mattia – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +13
6 – GARCIA CORTINA Ivan – MOVISTAR TEAM – +16
7 – CARAPAZ Richard – INEOS GRENADIERS – +17
8 – POWLESS Neilson – EF EDUCATION – NIPPO – +29
9 – KRON Andreas – LOTTO SOUDAL – +37
10 – URAN Rigoberto – EF EDUCATION – NIPPO – +39
11 – FUGLSANG Jakob – ASTANA – PREMIER TECH – +39
12 – KAMP Alexander – TREK – SEGAFREDO – +48
13 – MATTHEWS Michael – TEAM BIKEEXCHANGE – +50
14 – HIRSCHI Marc – UAE TEAM EMIRATES – +52
15 – DUNBAR Edward – INEOS GRENADIERS – +56
16 – POELS Wouter – BAHRAIN VICTORIOUS – +56
17 – HAMILTON Lucas – TEAM BIKEEXCHANGE – +59
18 – BENOOT Tiesj – TEAM DSM – +59
19 – FERNANDEZ Ruben – COFIDIS – +01:02
20 – WOODS Michael – ISRAEL START-UP NATION – +01:04

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

3 commentaires

  1. Super!!!!!! Ton grand père doit être heureux et fière depuis son petit coin de paradis.

  2. Bis repetita placent pour M. Van der Poel. Le top 5 et les écarts de l’arrivée indiquent la force et la supériorité du néerlandais dans l’exercice; Matthews 4é et Schachman 5é, tous deux excellents spécialistes, sont loin du premier… Laporte 2d et Alaphilippe 3é, reconnaissaient quant à eux la supériorité du néerlandais, montrant en cela un trés bel esprit sportif.
    En dehors bien sûr du premier, retenons cette trés belle seconde place de C. Laporte, de quoi encore plus s’interroger sur son départ annoncé vers Jumbo l’an prochain… Sans dévaluer aucun des membres de cette formation Cofidis, pourquoi ne pas conserver le meilleur coureur (ou presque, pour qui aime les nuances) ? … Un français, en plus… C’est incompréhensible…

  3. Mathieu van der Poel fait la différence au démarrage de son sprint . Il a probablement une dent de plus que Julian . Ce dernier lance une fois qu’il s’aperçoit que Mathieu est à sa hauteur ( qui est déjà plus vite que notre français ) et c’ est déjà trop tard . Une fois de plus je remarque que Julian emmène un peu plus gros développement que notre hollandais , et avec cette arrivée en faux plat montant … Pour Christophe Laporte c’est un peu diffèrent il déclenche son sprint derrière Mathieu, très légèrement à contre temps sur le futur vainqueur mais avant Julian. Les quelques dixièmes de secondes perdues ont permis à Van der poel de prendre l’avantage sur les adversaires et sur ce type d arrivée c ‘est pratiquement toujours gagnant . Reste que Van der Poel aurait probablement gagné sans aucun doute , mais avec moins de différence .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.