Michael Freiberg gagne le championnat d'Australie
Michael Freiberg réalise la sensation. Photo : @CyclingAus
Michael Freiberg, la surprise du championnat d’Australie
4.5 (90%) 2 votes

Après 185,6 kilomètres de course et contre toute attente, c’est Michael Freiberg qui est allé conquérir le titre de champion d’Australie. Ce coureur de 28 ans a profité notamment du fait que l’échappée ait pris du champ avant de régler dans le final Chris Harper (Team BridgeLane) et Cmeron Meyer (Mitchelton-Scott), qui ont complété le podium de cette édition. Il succède au palmarès à Alexander Edmondson, lauréat l’an passé.

Michael Freiberg endosse la tunique de champion d’Australie

Un résultat pour le moins surprenant. La course en ligne du championnat d’Australie a offert un scénario particulier avec des seconds couteaux qui ont pu se mettre en évidence. Avec une échappée partie très tôt qui a pris assez rapidement ses distances avec le peloton, il était acté que ce ne serait une tête d’affiche qui s’imposerait. Un fait qui s’est parfaitement vérifié au fil des kilomètres jusqu’à la ligne d’arrivée. Et à ce jeu-là, c’est Michael Freiberg qui en a pleinement profité. Logiquement méconnu, ce coureur a constamment couru pour des formations australiennes modestes depuis l’entame de sa carrière. Mais surtout avant cette performance, il n’avait jamais réussi à remporter la moindre épreuve. C’est dire la sensation réalisée que cela représente.

C’est incontestable que ce succès le fait passer dans une autre dimension. L’année qui va se poursuivre s’annonce forcément particulière. Durant toutes les compétitions auxquels il prendra part, Freiberg revêtira la tunique du champion d’Australie. Ce ne sera pas dans des courses très réputées compte tenu du statut de ce coureur et de son équipe, qui évolue en Continental Pro (3e division). Mais être arrivé déjà dans cette situation est un formidable accomplissement, car c’était loin d’être un candidat sérieux au titre. Preuve que les courses nationales en circuit peuvent réserver toujours des surprises.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Nous ne verrons donc pas beaucoup au plus haut niveau le champion d’Australie avec son maillot constitué de deux bandes vertes sur un fond blanc et jaune. Certains pourront néanmoins se consoler avec la vue des porteurs du gilet jaune, un concept assez proche, ceint par contre de deux bandes grises, une tenue d’ailleurs adoptée en dehors des ronds-points par de nombreux cyclistes, le plus souvent pour des raisons de sécurité routière.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.