Michael Matthews pas certain d’être sur le Tour de France 2018

0
349
Michael Matthews (Sunweb) pas certain d'être sur le Tour de France 2018
Michael Matthews pas certain d'être sur le Tour de France 2018 - Photo : Sunweb

Au terme d’une saison riche en victoires, marquée principalement par ses deux succès sur le Tour de France et le maillot vert à la clé, l’heure est au bilan pour Michael Matthews. Cependant, le coureur australien de l’équipe Sunweb ne s’y attarde pas et pense déjà à la saison 2018. Quant est-il de sa participation au Tour de France ? Va-t-il y défendre sa tunique verte ? Rien de certain. En effet, il pourrait se concentrer sur le Giro et la Vuelta.

Michael Matthews, maillot vert du Tour de France

Après quatre saisons passées avec le maillot Orica-Scott sur les épaules, Michael Matthews a choisi de se lancer de nouveaux défis pour 2017 en rejoignant la formation Sunweb. Pari gagnant pour l’Australien qui est devenu un leader incontournable au sein de son équipe. Performant sur les classiques (8ème de Gent-Wevelgem, 10ème de l’Amstel Gold Race, 4ème de Liège-Bastogne-Liège, 5ème de la Bretagne Classic, 3ème du Grand Prix cycliste de Québec et 8ème à Montréal), il excelle également lors des sprints difficiles comme le montre ses victoires lors des 14 et 16ème étapes du Tour de France. Très régulier, ce coureur passe-partout s’est également donné les moyens de conquérir le maillot vert en allant chercher, entre autres, les sprints intermédiaires lors des étapes montagneuses.

A LIRE : Parcours du Tour de France 2018, la plaine avant la montagne

Michael Matthews pas certain d’être sur le Tour de France 2018

En cette fin de saison, Michael Matthews pense déjà à ses objectifs pour 2018. L’Australien visera de nouveau les classiques printanières et pourrait ensuite effectuer son retour sur le Giro d’Italia et le Tour d’Espagne. « Le tracé du Tour est sorti », explique Michael Matthews à Cyclingnews. « J’envisageais de ne pas revenir pour y défendre mon maillot vert, mais quand je vois le parcours, je me dis que c’est possible. Il faut voir ce que l’équipe veut faire avec Tom Dumoulin. Nous devons également attendre de voir à quoi vont ressembler le Giro et la Vuelta. Ensuite je prendrai une décision. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.