Astana avec Valgren et Fulgsang pour la Flèche Wallonne
Michael Valgren au départ de la Flèche Wallonne après son succès sur l'Amstel. Photo : @ohn

Michael Valgren commence la campagne des classiques pavés par une victoire sur l’Omloop Het Nieuwsblad. Présent dans le final avec un groupe composé de douze coureurs, le coureur de la formation Astana s’est échappé à moins de deux kilomètres de l’arrivée. Une attaque qui s’est avérée décisive offrant au Danois la plus grande victoire de sa carrière. Lukasz Wisniowski (Team Sky) et Sep Vanmarcke (EF Education-First Drapac) complètent le podium de cette épreuve belge, quelques secondes derrière.

Michael Valgren surprend les principaux favoris sur l’Omloop Het Nieuwsblad

L’édition 2018 de l’Omloop Het Nieuwsblad aura réservée quelques surprises ! Et une vraiment inattendue en ce qui concerne le nom du vainqueur. Michael Valgren n’était sans doute pas le coureur le plus attendu pour inscrire son nom au palmarès. Pourtant, le coureur d’Astana a su déjoué tous les pronostics en s’imposant dans cette première course belge de l’année. A 26 ans, il avait jamais remporté jusqu’alors une épreuve hors de son pays le Danemark. C’est sans conteste le plus beau jour de sa carrière, qui pourrait être le début d’une belle série dans les Flandriennes.

Pour arriver à une telle performance, Michael Valgren s’est d’abord montré discret. Il a réussi à suivre les différentes attaques des favoris dans le Mur de Grammont et dans le Bosberg, restant au chaud dans un groupe d’une douzaine d’unités avant les dix derniers kilomètres. Mais c’est à 2000 mètres de la ligne d’arrivée que le Danois a dessiné son succès en effectuant une attaque décisive. Aucun autre coureur a pris l’initiative de le suivre directement, le laissant prendre secondes d’avance qui ont été suffisantes pour triompher au final. Derrière lui, Lukasz Wisniowski a aussi crée une sensation en finissant deuxième, tandis que le premier favori Sep Vanmarcke est à la troisième place. A noter que le meilleur français a été Arnaud Démare (FDJ), neuvième au classement.

Pas de triplé pour Greg Van Avermaet

Seulement cinquantième de l’Omloop Het Nieuwsblad, Greg Van Avermaet (BMC) n’a pas réussi l’exploit de gagner pour la troisième fois de suite cette classique. Il aurait été le premier depuis la création de l’épreuve à réaliser cette performance. Mais à l’image de l’ensemble des favoris, ce n’était finalement pas sa journée. Pourtant, le Belge était visiblement en forme et présent dans le groupe de tête après l’enchaînement final du Mur de Grammont et du Bosberg. Mais rattrapé comme pratiquement l’ensemble des coureurs du premier groupe par le peloton à la flamme rouge, le leader de BMC n’a pas poursuivi son effort au sprint pour aller chercher une place d’honneur.

VIDEO du résumé de la course

Classement de l’Omloop Het Nieuwsblad – Top 20

Classt Coureur Nation Equipe Age Temps
1 VALGREN ANDERSEN Michael
DEN
ASTANA PRO TEAM 26 04:50:14
2 WISNIOWSKI Lukasz
POL
TEAM SKY 27 00:00:12
3 VANMARCKE Sep
BEL
TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 30 00:00:12
4 STUYVEN Jasper
BEL
TREK – SEGAFREDO 26 00:00:12
5 GILBERT Philippe
BEL
QUICK – STEP FLOORS 36 00:00:12
6 THEUNS Edward
BEL
TEAM SUNWEB 27 00:00:12
7 VAN LERBERGHE Bert
BEL
COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 26 00:00:12
8 COLBRELLI Sonny
ITA
BAHRAIN – MERIDA 28 00:00:12
9 DEMARE Arnaud
FRA
FDJ 27 00:00:12
10 BURGHARDT Marcus
GER
BORA – HANSGROHE 35 00:00:12
11 DOULL Owain
GBR
TEAM SKY 25 00:00:12
12 SCHMIDT Mads Würtz
DEN
TEAM KATUSHA ALPECIN 24 00:00:12
13 THWAITES Scott
GBR
TEAM DIMENSION DATA 28 00:00:12
14 MODOLO Sacha
ITA
TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 31 00:00:12
15 VAN GESTEL Dries
BEL
SPORT VLAANDEREN – BALOISE 24 00:00:12
16 ROOSEN Timo
NED
TEAM LOTTO NL – JUMBO 25 00:00:12
17 CAPIOT Amaury
BEL
SPORT VLAANDEREN – BALOISE 25 00:00:12
18 DILLIER Silvan
SUI
AG2R LA MONDIALE 28 00:00:12
19 JANSEN Amund Grøndahl
NOR
TEAM LOTTO NL – JUMBO 24 00:00:12
20 ŠTYBAR Zdenek
CZE
QUICK – STEP FLOORS 33 00:00:12
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Un Het Nieuwsblad au déroulement assez inhabituel, avec une sélection qui eût beaucoup de mal à se dessiner, comme si le changement de parcours sur les derniers kilomètres n’avait pas forcément rendu la course plus sélective… Une course assez orpheline d’un Boonen à la retraite, d’un Sagan absent ou d’un Gilbert à la recherche de ses meilleures marques… Le mur de Grammont nous donna un aperçu des hommes forts, celui également d’une équipe trés en vue en ce début de saison, avec ces trois Astana Lutsenko, Gatto et Valgren en surnombre, ce qui permit finalement cette victoire inattendue de Valgren… Côté français nous vimes bien Démare, encore un peu juste, ainsi que le Coq accompagné de quelques Vital-concept, mais parmi les faits qui seraient vraiment notables, observons la présence très remarquée en fin de course de W. Van Aert ainsi que la déconfiture tactique de Wellens ou Benoot chez Lotto, s’enterrant dans leur rivalité annoncée avec Van Avermaet… Suite à Kuurne…

  2. Oui fin de course bizarre … L’opportuniste vainqueur est parti seul à 1.5 kilomètre de l’arrivée . Qui fait quoi derrière , les onze restants se regardent et le pire, ils se font rattraper par le gros de la troupe . hara-kiri donc . Quelques certitudes tout de même W. Van Aert a le niveau mondial . Greg Van Avermaet m’a semblé un peu grimaçant et moins fort que l’année dernière . ŠTYBAR Zdenek avait du mordant . Pour les autres il faudra m’expliquer comment on peut se saborder de la sorte . J’espère que les oreillettes ……. Pour nos français ils sont un peu juste effectivement . Coquard , Demare , Offredo , Perichon sont là pas loin mais ils n’ont pas vraiment pesé sur le déroulement de la course . Demare fait 9ème mais il aurait pu faire 20ème . Mais ils sont là et ils progressent … Ca va payer un jour .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.