Miguel Angel Lopez définitivement viré de la Movistar en 2021
Photo : Luis Angel Gomez/BettiniPhoto
0 Partages

Pour la 18e étape de la Vuelta 2021, Miguel Angel Lopez (Movistar Team) a dompté le terrible Altu d’El Gamoniteiru (14,6 km avec une pente moyenne à 9,8%) où était jugée l’arrivée. Le Colombien, qui reste troisième au général, a fait la différence après avoir placé une attaque à 4 kilomètres de l’arrivée. Il a ensuite filé seul vers la victoire en devançant le leader du général Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) de 14 secondes et son coéquipier Enric Mas (Movistar Team) de 20 secondes, qui est actuellement deuxième à trois jours de l’arrivée.

Classement de la 18e étape – Vuelta 2021

1 – LOPEZ MORENO Miguel Angel – MOVISTAR TEAM – 4:41:21
2 – ROGLIČ Primož – JUMBO-VISMA – +14
3 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +20
4 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +22
5 – HAIG Jack – BAHRAIN VICTORIOUS – +58
6 – DE LA CRUZ MELGAREJO David – UAE TEAM EMIRATES – +58
7 – MÄDER Gino – BAHRAIN VICTORIOUS – +58
8 – MEINTJES Louis – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +58
9 – KUSS Sepp – JUMBO-VISMA – +1:06
10 – YATES Adam – INEOS GRENADIERS – +1:07
11 – KRUIJSWIJK Steven – JUMBO-VISMA – +1:57
12 – BARDET Romain – TEAM DSM – +2:49
13 – LOPEZ PEREZ Juan Pedro – TREK – SEGAFREDO – +3:07
14 – BOUCHARD Geoffrey – AG2R CITROEN TEAM – +3:38
15 – POELS Wouter – BAHRAIN VICTORIOUS – +3:57
16 – DOMBROWSKI Joseph Lloyd – UAE TEAM EMIRATES – +4:01
17 – CABEDO CARDA Oscar – BURGOS-BH – +4:12
18 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +4:23
19 – NIEVE ITURRALDE Mikel – TEAM BIKEEXCHANGE – +4:47
20 – MATE MARDONES Luis Angel – EUSKALTEL – EUSKADI – +5:05

Classement général – Vuelta 2021 Etape 18

1 – ROGLIČ Primož – JUMBO-VISMA – 73:24:25
2 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +2:30
3 – LOPEZ MORENO Miguel Angel – MOVISTAR TEAM – +2:53
4 – HAIG Jack – BAHRAIN VICTORIOUS – +4:36
5 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +4:43
6 – YATES Adam – INEOS GRENADIERS – +5:44
7 – KUSS Sepp – JUMBO-VISMA – +6:02
8 – MÄDER Gino – BAHRAIN VICTORIOUS – +7:48
9 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +8:31
10 – MEINTJES Louis – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +9:02
11 – DE LA CRUZ MELGAREJO David – UAE TEAM EMIRATES – +9:24
12 – EIKING Odd Christian – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +13:15
13 – GROSSSCHARTNER Felix – BORA – HANSGROHE – +13:35
14 – KRUIJSWIJK Steven – JUMBO-VISMA – +17:55
15 – LOPEZ PEREZ Juan Pedro – TREK – SEGAFREDO – +18:03
16 – BOUCHARD Geoffrey – AG2R CITROEN TEAM – +36:19
17 – ROCHAS Rémy – COFIDIS – +39:14
18 – CHAMPOUSSIN Clément – AG2R CITROEN TEAM – +52:15
19 – CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +55:22
20 – OOMEN Sam – JUMBO-VISMA – +56:56

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. L’équipe Movistar se fait toujours un devoir de remporter au moins une étape sur la vuelta. Elle le fait par Lopez qui s’extirpe assez facilement sur les pentes de ce col assez abominable, sans que le leader ne se préoccupe de lui livrer bataille, si ce n’est pour réduire l’écart au minimum aux approches de la ligne… Cette ultime difficulté modifie forcément les écarts et le classement, même si rien ne peut être définitivement acté avant le chrono terminal… Le tiercé Roglic-Mas-Lopez reste bien en place, chacun y trouvant encore plus son compte aujourd’hui. Belle promotion du jour, le tchèque Hirt d’Intermarché remarche à nouveau et permet à son chef de rayon Mentjes d’entrer au top 10, lequel menace désormais G.Martin qui recule en neuvième position, etc, etc…
    L’étape est aussi marqué par cette longue échappée vers l’avant de Storer qui passe trois cols en tête et prend le maillot des grimpeurs à son équipier R. Bardet; ça se joue aux points, bien sûr, 59 à 54 pour le moment; Roglic à 48 ne devrait pas arbitrer : ça dépendra des deux étapes à venir, deux rounds avec pas mal de points, le KO est en suspend, ça se joue dans les prises d’échappées… Le retour de Storer que l’on ne voyait plus en dégoûte peut-être certains, mais ce sera au final Storer ou Bardet, au pire le pape slovène en rouge, Roglic, affublé d’ailleurs depuis peu d’horribles chaussures bleu fluo, ceci afin peut-être de faire peur à Storer, jusque-là en noir et qui apparaitra donc avec ce maillot blanc à pois bleus … De toutes façons, ce ne peut être que l’ain ou l’autre, Storer ou Bardet, car cette procession vers Saint-Jacques se fait avec de nombreux équipiers mais un seul porteur des pois.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.