Milan-Turin 2022 – Le parcours complet et les favoris

3
4008
Parcours profil et favoris de Milan-Turin 2022
Les sprinteurs sont attendus en vainqueurs ce mercredi à l'arrivée de Milan-Turin. Photo : @MIlan_Turin

Ce mercredi 16 mars se dispute Milan-Turin 2022. A quelques jours de Milan-Sanremo, cette semi-classique attire depuis toujours les meilleurs coureurs du peloton cycliste. Entre Magenta et Rivoli, les coureurs engagés ont 199 kilomètres à parcourir sur un parcours majoritairement plat, ponctué de quelques côtes sans réelles difficultés. Découvrez le parcours et les favoris de la 103e édition de Milano-Turino (1.Pro).

Un parcours plat pour ce Milan-Turin 2022

C’est à 11h45 que sera donné au kilomètre zéro le départ de Milan-Turin 2022. Les coureurs engagés s’élanceront alors pour les 199 kilomètres de cette 103 édition. Si une échappée devait animer la course, c’est au sprint que devrait se jouer la victoire, en témoignent les noms des leaders des équipes présentes au départ. Les dix derniers kilomètres sont pratiquement plats jusqu’à l’arrivée à Rivoli tandis que les cinq derniers kilomètres emprunteront des routes urbaines plates et très larges, comportant de larges ronds-points. Le dernier virage est situé à 400 mètres de l’arrivée. La dernière ligne droite est longue de 400 mètres et large (8,5 m). Avec ce type d’arrivée, Mark Cavendish fait figure de favori, lui qui a déjà été victorieux à deux reprises, au sprint, depuis le début de la saison. L’arrivée sera jugée aux alentours de 16h30.

A lire sur le sujet : A quelle heure et sur quelle chaine suivre la course ?

Qui sont les favoris de la 103e édition ?

Les équipes présentes au départ de la course venues accompagnées de leur sprinteur sont en nombre. Avec des derniers kilomètres complètement plats, les équipes des hommes rapides n’auront qu’à contrôler l’échappée toute la course avant de se mettre en forme à vive allure.

Suivre Milan-Turin 2022 en direct live sur Todaycycling

Sur cette édition 2022, c’est le Britannique Mark Cavendish qui a la faveur des pronostics, fort de son excellent début de saison. Cependant, depuis l’UAE Tour le sprinteur de l’équipe QuickStep Alpha Vinyl semble marquer le pas. Peter Sagan (TotalEnergies) qui a récemment fait son apparition dans les résultats au sprint pourrait très bien créer la surprise, si toutefois sa fièvre et ses douleurs d’estomac ont disparu. Le sprinteur de l’équipe Trek-Segafredo, Matteo Moschetti, vainqueur cette année d’une étape sur le Tour de Valence fait figure lui aussi de favori. Sur ses terres, l’Italien Giovanni Lonardi (EOLO-Kometa), qui a déjà levé les bras cette année, fera parler sa points de vitesse à n’en pas douter. Au total, ils sont à peu près une grosse dizaine de coureurs à aller très vite dans la dernière ligne droite.

Du côté des coureurs français présents au départ, figure notamment Rémi Cavagna (QuickStep Alpha Vinyl) qui effectuera ses tout premiers tours de roue en compétition cette saison, lui qui avait été victime d’un lourde chute à l’entraînement en décembre dernier. Benoit Cosnefroy (Ag2r Citroën) sera lui aussi de la partie, tout comme Warren Barguil (Arkéa Samsic) qui sort de Tirreno-Adriatico avec une belle victoire d’étape en poche. Julien Simon (TotalEnergies) sera lui aussi au départ de Magenta.

Parmi les stars du cyclisme mondial, sont présents des coureurs tels que Diego Ulissi, Rui Costa (UAE Team Emirates), Esteban Chaves (EF Education-Easypost), Greg Van Avermaet (Ag2r Citroën), Edvald Boasson Hagen (TotalEnergies).

*** Mark Cavendish
** Peter Sagan, Matteo Moschetti, Giovanni Lonardi
* Juan Sebastian Molano, Alberto Dainese, Niccolo Bonifazio, Kaden Groves, Michael Morkov, Andrea Pasqualon, Vincenzo Albanese, Jakub Mareczko, Filippo Fiorelli, Ivan Garcia Cortina, Max Kanter, Alex Aranburu, Andrea Vendrame

Vidéo : Le dernier kilomètre de Milan-Turin 2021

3 Commentaires

  1. Et pourquoi pas Biniam Girmay l’érythréen de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux..?

  2. La vidéo de la victoire de Roglic en 2021 nous donne une autre version du parcours et du calendrier de la course, avec cette difficile montée vers la Superga, à l’automne, dans la semaine qui précède le Tour de Lombardie… Il faudrait prendre l’année précédente, 2020, pour avoir une version d’un Milan-Turin proche de celui de cette année, une course réservée à un sprinteur, disputée dans la semaine qui précède Milan San Remo, et revenir à la victoire d’André Démare… Nous étions dans cette première année de pandémie et Démare inaugurait alors les beaux succès de cette année 2020, une série de succès après laquelle il court toujours, plus ou moins…
    Dommage que le picard ne soit pas présent ici… Fort d’une convaicante seconde place sur Tirreno, voici une belle semi-classique qui était à sa portée, d’autant plus que beaucoup de forts sprinteurs ne sont pas au départ… Par contre Bouhanni sera là, et le sprinteur d’Arkéa mériterait une petite étoile !… Tout comme d’ailleurs Kristoff et Girmay d’Intermarché, encore plus que Pasqualon, certes fort sprinteur, mais sans doute lanceur pour les deux autres… En tous cas , l’équipe belge arrive avec plusieurs cartes… Quant à Morkov, il peut toujours croire en son étoile, mais au départ le lanceur de Cavendish ne court pas pour lui…
    Je remonterais par contre le puissant Groves, souvent bien placé depuis janvier…
    En tous cas, voici une classique qui ne déparera le palmarès du vainqueur, de part seulement son parcours, de Magenta à Rivoli, comme pour remonter au XIXé siècle ou à l’ère napoléonienne !… En fait, il s’agit bien de la plus ancienne classique du calendrier cycliste ! La première édition a eu lieu en 1876 ! Huit au départ et quatre à l’arrivée…

  3. Erreur; le vainqueur 2020 n’est pas André Démare ! Ni même André Darrigade… mais Arnaud Démare !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.