Nicolas Roche : « Un problème majeur avec les AUT »

2
532
TODAYCYCLING - La joie de Nicolas Roche après sa victoire d'étape sur la Vuelta 2015. Photo : Nicolas Roche
TODAYCYCLING - La joie de Nicolas Roche après sa victoire d'étape sur la Vuelta 2015. Photo : Nicolas Roche

Nicolas Roche, membre de l’équipe Sky depuis 2015, découvre depuis ces derniers jours les nouvelles qui entourent son équipe actuelle. Pour l’Irlandais, le problème des autorisations à usage thérapeutique (AUT) est bien plus majeur que le simple cas Wiggins.

Nicolas Roche : « Un problème avec le système actuel »

Nicolas Roche et ses coéquipiers du Team Sky vivent au gré des articles de presse ces derniers jours. Présent à Doha pour le contre-la-montre par équipes, le coureur irlandais qui a signé au sein de la formation BMC Racing a répondu aux questions de Cyclingnews. « Comme je l’ai déjà dit sur mon Twitter il y a quelques semaines, lorsque l’AMA (Agence mondiale antidopage) a été piratée la première fois et avant l’histoire Wiggins : il y a un problème majeur avec les AUT. Il y a un problème avec le système actuel. Encore une fois, vous pouvez faire ce que vous voulez contre Wiggins, mais malheureusement, aussi mauvais soit-il du point de vue éthique, il est dans les règles. C’est une mauvaise chose que ces règles soient comme ça. Voilà où est le principal problème. Une fois que vous respectez ces règles, il n’y aura pas d’abus. »

VIDEO CYCLISME
Nicolas Roche remporte la 18e étape du Tour d’Espagne 2015

2 Commentaires

  1. Il pouce un peu ! Jusque-là, Roche était de marbre sur cette question, il n’y avait aucun problème mais maintenant les AUT posent un problème majeur et il les met à l’index !

  2. C’est normal qu’il s’exprime il a reçu un message divin du seigneur du CIEL….!
    C’est bien connu dieu est au SKY.
    Il en pense quoi le papa de nicolas……?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.