Milan-San Remo, une des plus grandes courses de l'année
Comme d'habitude, le final du Milan-San Remo avec le Poggio à escalader et la descente vers l'arrivée promet d'être haletant.
178 Partages
Présentation du parcours de Milan-San Remo 2018
4.3 (86.67%) 6 vote[s]

Ce samedi 17 mars aura lieu la 109e édition de Milan-San Remo, le premier Monument de la saison cycliste. Le parcours de Milan-San Remo 2018 sera similaire dans son intégralité à celui de l’édition précédente avec ses 291 kilomètres à parcourir et un départ traditionnel depuis la Via della Chiesa Rossa à Milan et une arrivée sur la Via Roma de San Remo. Parmi les coureurs engagés, les meilleurs sprinteurs au monde ainsi que les spécialistes des courses d’un jour seront tous réunis.

Parcours et profil de Milan-San Remo 2018

Ce samedi, c’est un parcours de Milan-San Remo de près de 300 kilomètres qui attend l’ensemble des coureurs partants pour cette nouvelle édition de la Primavera. Les équipes et coureurs engagés tenteront pour la plupart de succéder au Polonais Michal Kwiatkowski (Team Sky), vainqueur en 2017, et auteur d’un début de saison cycliste remarquable avec des victoires au classement général du Tour d’Algarve et tout récemment sur Tirreno-Adriatico. Comme souvent, les premières heures de ce parcours seront avant tout une mise en bouche, ce qui permettra notamment aux échappés de prendre de l’avance sur le peloton et accessoirement de « montrer le maillot ». Pendant plus de 100 kilomètres, le parcours  de Milan-San Remo 2018 proposé aux coureurs sera tout plat et dépourvu de la moindre difficulté.

Puncheurs et sprinteurs, ils rêvent de remporter la 109e édition de Milan-San Remo et d’inscrire un Monument à leur palmarès.

Milan-San Remo 2018 et ses capo

C’est seulement à partir du Passo del Turchino que la course entrera dans une nouvelle dimension. Plus que l’ascension en elle-même avec de faibles pourcentages, c’est la descente qui pourra occasionner des premiers écarts dans le peloton. Le sommet de cette difficulté est située à près de 150 kilomètres de l’arrivée. Ensuite, une nouvelle longue portion plate attendra les protagonistes de cette 109e édition de Milan-SanRemo.

Les Capo vont s’enchaîner pendant une petite quinzaine de kilomètres avec le Capo Mele, Cervo et Berta , parcourus dans cet ordre. Ce sont les premières réelles difficultés du parcours qu’ils franchiront avant d’entrer dans le final de la Primavera. La Cipressa , qui doit être franchie à un peu moins de vingt kilomètres de la via Roma provoque généralement une première sélection avant le non moins mythique Poggio. C’est dans cette montée ultime, avant de redescendre sur San Remo que les puncheurs seront amenés à mettre en difficulté les sprinteurs. Selon les éditions, le dernier mot ne revient pas forcément au même type de coureurs d’une année sur l’autre, ce qui donne un aspect très indécis au premier Monument de la saison.

178 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. J’aimerais bien que Grec van Avermaet gagne aujourd’hui ça lancerait sa saison !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.