Peter Sagan veut aider TotalEnergies à grandir en 2022

3
325
Saison 2022 : Peter Saga prêt à faire ses débuts avec TotalEnergies

C’était pour le moins un transfert inattendu. Mais le triple champion du monde Peter Sagan (31 ans) a décidé de quitter la BORA-hansgrohe après cinq saisons pour rejoindre TotalEnergies, une équipe ProTeam (2e division). Le Slovaque, aux presque 120 victoires en carrière, a hâte de retrouver ses nouveaux équipiers pour préparer la saison 2022.

Peter Sagan prêt à rejoindre TotalEnergies

« Quand j’ai rejoint BORA-hansgrohe en 2016 on en parlait aussi comme d’une petite équipe. En quelques années, elle a acquis cette importance que vous lui connaissez, a rappelé Peter Sagan dans une interview accordée à VeloMag. Plusieurs équipes ont manifesté de l’intérêt, mais c’est la formation de Jean-René Bernaudeau qui a le plus manifesté une forme de respect à mon égard […] Ils me voulaient vraiment et ils le démontraient tout le temps. À chaque question de notre part, ils ont répondu immédiatement. Cela prenait parfois des semaines chez d’autres. On bâtit une équipe autour de moi et c’est en cela que le projet m’attire. »

Malgré son statut ProTeam, l’équipe TotalEnergies participe aux plus grandes courses du calendrier qui intéressent Peter Sagan. Le Slovaque pourra notamment disputer les classiques flandriennes mais aussi Milan-San Remo, Paris-Nice ou encore le Tour de France. Sagan ne débarque pas seul. Il est accompagné de Daniel Oss et Maciej Bodnar. Un temps annoncé, son frère Juraj ne semble plus faire partie du projet.

3 Commentaires

  1. Il va mettre sa totale énergie pour aider Total Energies..!
    Reste a savoir qui va sortir grandi…?

  2. « Grandir » avec Sagan , pourquoi pas ? ça n’a pas bien marché avec Terpstra ou Boasson-Hagen, coureurs de gabarits fort respectables, mais pourquoi pas avec le slovaque, lui aussi plus ou moins sur le déclin, un peu moins grand que les autres, mais d’une autre pointure… D’autant plus qu’il arrive avec les vélos ! Les Specialized !… Faute de reprise pour une marque française comme Mercier, Spécialized la boure en tes reins français…
    Au plan sportif, il n’est pas du tout certain que Total sortira grandie à voir Sagan gagner des manches de coupe de France… Souhaitons-leur plutôt des succès au niveau world-tour ! Peter Sagan en est bien sûr toujours tout à fait capable : c’est un véritable chef de bande et ces deux dernières saisons, nous avons notamment pu voir sa capacité à carboniser toute son équipe pour tenter et parfois réussir à gagner une étape du giro ou du tour de France…
    Dans cet univers impitoyable, oserais-je comme une supplique, génuflexion à l’appui, en ces terres vendéennes sillonnées de chemins de croix : qu ‘A.Turgis, 27ans seulement, ne soit jamais relégué au rang de larbin pour ce nouveau prophète… Si brillant sur les classiques en 2021, au point qu’à lui seul, Turgis permit à Total de figurer comme la plus performante équipe française, reléguant aux oubliettes les malheureux ou faux prophètes Terpstra ou Boasson-Hagen… Ceci dit et à ce stade, observons que « grandir » prend la forme d’une réduction d’effectif, comme si, tel le sauteur, l’équipe avait besoin se regrouper ses forces les plus vives pour passer l’obstacle… Par rapport à l’an passé, deux ou trois coureurs en moins; trois français en moins… Nous verrons bien, mais « grandir » peut vouloir dire tout et n’importe quoi, la meilleure ou la pire des choses, le vide lui-même pouvant parfois occuper beaucoup d’espace.

  3. Sagan peut rebondir avec le père Bernaudeau , car il faut bien admettre que ce coureur ne semble plus très rayonnant . Depuis trois ans il semble régresser . Va t il retrouver la lumière ? dans cette équipe française qui reste dans une ambiance très familiale ( enfin de l’extérieur en tout les cas ) et je dirai humaine … Sagan va transmettre à cette équipe son expérience , son charisme et une marque de vélo . Que peut lui apporter Total Energies ? Déjà Bernaudeau qui reste à mes yeux quelqu’un d’humain et passionné . une ambiance latine qui va contraster avec la Bora . Souvenons nous que Sagan était dans une équipe italienne et c ‘est dans cette équipe qu’il a eu ces plus beaux résultats . Sagan/Bernaudeau que va t il en sortir ? Déjà une bonne complicité , Bernaudeau semble admiratif pour son coureur , n’est pas cela qui manquait à la Bora ? Un Sagan se sentant aimé , soutenu , pourrait a nouveau briller et emmener la Total Energies sur une orbite gagnante . On sera vite si la soupe va prendre . Restons positif une fois , l’équipe pourrait effectivement devenir adulte et passer un gros cap .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.