Petr Vakoc sur le podium de la Flèche Brabançonne 2016. Photo : TDWsport/Etixx-Quick Step
Petr Vakoc sur le podium de la Flèche Brabançonne 2016. Photo : TDWsport/Etixx-Quick Step
0 Partages

Même s’il était probablement le plus fort du groupe de tête, Petr Vakoc a pu compter sur le précieux soutien de Julian Alaphilippe qui a permis aux attaquants de disposer d’une marge de manœuvre dans le final face au peloton. Le champion de République-Tchèque et pensionnaire de la formation Etixx-Quick Step n’a pas hésité à attaquer dans la dernière bosse menant vers l’arrivée pour s’octroyer une belle victoire sur la Flèche Brabançonne en amont des classiques ardennaises qui débutent ce dimanche.

A 23 ans, Petr Vakoc n’est déjà plus un inconnu. En constante progression depuis son arrivée dans le clan belge de la Quick Step, Vakoc n’a cessé de montrer l’étendue de son talent. Cette année, le Tchèque a signé trois succès dont deux sur le sol français à l’occasion des Boucles Drôme Ardèche. Lors de la conférence de presse de la Flèche Brabançonne, il a tenu à saluer Julian Alaphilippe : « Julian était très important dans les derniers kilomètres, où il a fait un travail fantastique. C’est un bon ami à moi, nous nous connaissons depuis les années U23. Nous faisons chambre commune lors des courses, et nous avons parlé de ce que nous pourrions faire lors de la course. Maintenant, c’est formidable de voir comment les choses ont abouti ».

Petr Vakoc a poursuivi : « Ces ascensions raides me conviennent bien et j’ai tout donné pour faire l’écart. C’est probablement la plus grande victoire de ma carrière et je suis très content de ce résultat, parce que je visais la Brabançonne depuis le début de l’année. C’est une belle victoire, qui vient après d’innombrables heures d’entraînement, mais aussi en raison du travail que j’ai fait sur mon endurance, un facteur clé à cet égard a été le Giro l’an dernier. Maintenant, je regarde vers Amstel Gold Race avec encore plus de confiance, parce que la forme et les jambes sont là ».

Les temps forts et la victoire de Petr Vakoc

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. La forme et les jambes sont là . Exacte mais aussi l’intelligence en course surtout dans les finales pentus ,le savoir faire de son équipe efficace et forte mentalement font de Vakoc le leader pour l’amstel .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.