Julian Alaphilippe tombé lourdement
Julian Alaphilippe échappe à une blessure sérieuse. Photo : Jaime Reina
282 Partages
Plus de peur que de mal pour Julian Alaphilippe
4.8 (95%) 4 votes

Comme en 2017, Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) a été impliqué dans une chute lors du Tour du Pays Basque. Cependant, cela semble moins inquiétant pour le Français, qui a pu terminer malgré quelques douleurs.

On pouvait craindre le pire concernant Julian Alaphilippe. Finalement, le Français s’en tire plutôt bien après avoir pourtant chuté très lourdement lors de la troisième étape du Tour du Pays Basque remportée par Maximilian Schachmann. Pour rappeler les faits, cela s’est déroulé à six kilomètres du terme lorsque plusieurs coureurs se sont retrouvés au sol alors que le peloton roulait à une grande vitesse. Par conséquent, le choc fut rude et beaucoup ont mis plus ou moins de temps avant de se relever et de repartir.

C’était notamment le cas d’Alaphilippe, qui a heureusement pu reprendre son vélo et finir tranquillement l’étape du jour après avoir connu sans doute une grosse frayeur. Ses espoirs de briller au classement général se sont définitivement envolés, mais le plus important reste bien évidemment le fait que le membre de la Deceuninck – Quick Step s’en tire sans trop de dommages physiques. Il a lui-même tenu à rassurer dans un communiqué diffusé par la formation belge.

« Cela ne semble pas grave. J’ai des abrasions et de la douleur. Je ne sais vraiment pas ce qui s’est passé, juste que des roues se sont touchées devant moi et que je me suis retrouvé par terre. C’est la première fois de ma carrière que je me plante à grande vitesse. Je suis content d’avoir pu finir l’étape. La seule chose que nous pouvons faire maintenant est de voir comment les choses se passent et comment je me sens demain (jeudi) matin. »

282 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Mettre des pénalités à ceux qui sont la cause des chutes selon les circonstances .Ces chutes à répétition n’existaient y’a une quinzaine d’années . Faire des statistiques .Y’a aucune raison d’avoir plus de chutes aujourd’hui .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.