Primoz Roglic proche de la victoire finale
Roglic impose sa loi. Capture d'écran UAE Tour.
183 Partages

Lors de la sixième et avant-dernière étape du Tour des Emirats Arabes Unis, Primoz Roglic (Team Jumbo – Visma) a mis un point d’honneur à conforter sa première place au général. Vainqueur au sommet de Jebel Jais, le Slovène a réglé au sprint notamment Tom Dumoulin (Team Sunweb) et David Gaudu (Groupama – FDJ), membres d’un groupe de neuf coureurs.

Primoz Roglic, le plus fort

Comme un symbole. Porteur de la tunique de leader, Primoz Roglic ne pouvait pas mieux écœurer la concurrence sur la dernière arrivée difficile de ce UAE Tour. Véritablement serein tout au long de l’ascension, le Slovène n’a pas connu la moindre difficulté avant de mettre un point d’orgue en s’imposant après un gros travail de ses équipiers. Son sprint n’a pas fait un pli. Dan Martin (UAE Team Emirates) dans un premier temps puis Tom Dumoulin (Team Sunweb) ont eu beau essayé de jouer la victoire, le coureur du Team Jumbo – Visma était le plus frais de tous, celui qui avait encore le plus de force.

Cela ne fait donc plus aucun doute sur la victoire finale de Roglic, qui a juste à passer sans encombre la dernière étape destinée aux sprinteurs. Si cela se passe comme prévu, ce sera le premier vainqueur de cette toute nouvelle course par étapes d’une semaine. Et après le gain du Tour du Pays Basque et de Romandie l’an dernier, son troisième succès obtenu en World Tour. Derrière lui, Alejandro Valverde (Movistar Team) devrait logiquement terminer au deuxième rang tandis que David Gaudu (Groupama – FDJ) n’est plus très loin d’être officiellement sur son premier podium au niveau World Tour.

183 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. En effet, il était bien le plus costaud sur ce sprint comme sur la course en général, bien qu’encore plus ou moins en rodage, comme de nombreux autres leaders ou supposés tels. De plus, et à plus d’un titre, Roglic bénéficie de la force d’une équipe parmi laquelle Laurens De Plus se chargea une nouvelle fois d’ éparpiller le groupe dans la dernière montée. Remarquable Gaudu, de nouveau 3é à l’étape : observons le jeune français sprintant mains aux cocottes, contrairement aux références stylistiques que sont Dumoulin ou Roglic qui le précèdent sur la ligne, de quoi plus ou moins désoler le puriste, comme par exemple l’illustre Jeannie Longo… Que ceci lui soit pardonné, Valverde opérant ici de la même façon ! Mais il est vrai que Valverde n’est pas à la lutte pour la victoire, plutôt pour celle aux accessits,. le campéon del mundo étant un peu juste, peut-être quelque peu asphyxié par le rythme effréné de De Plus durant la montée, ou bien était-il plus ou moins ennuyé par une chute survenue en début de parcours.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.