Vuelta 2021 : Primoz Roglic remporte la 17e étape
Photo : ASO / Luis Angel Gomez / Photogomezsport
0 Partages

Primoz Roglic (31 ans) a remporté la 17e étape de la Vualta 2021 au sommet des Lacs de Covadonga. Parti à plus de 60 kilomètres de l’arrivée sous l’impulsion d’Egan Bernal, le Slovène de la Jumbo-Visma a finalement distancé son concurrent dans la dernière ascension. Derrière, le reste des survivants de cette dantesque étape ont limité la casse. Sepp Kuss (Jumbo-Visma) a réglé le groupe des poursuivants devant Miguel Angel Lopez (Movistar) à 1:35. Vainqueur de l’étape du jour, Roglic a repris le maillot rouge à quelques jours seulement de l’arrivée finale de ce Tour d’Espagne.

Classement étape

24liveblog

Classement général

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

3 commentaires

  1. Ite missa est ! Roglic c’est monsieur Vuelta. Alors, au vu des autres étapes, va t’il faire comme son compatriote et prendre le maillot à pois en prime ? C’est possible. Maintenant la question, c’est le reste du podium. Coté français est ce que Martin va faire un top 10 ? Il me semble rincé, mais j’espère que oui. Révélation française de la Vuelta, Rémy Rochas. Ca sent le top 20 si il assure au CLM final et ça serait génial. Comment ? Torticolis sur le podium ? Bien vu les dernières étapes, c’est loin d’être gagné en fait.

  2. La vuelta est loin d’être terminée, mais cette étape entre parmi celles qui feront référence dans cette édition 2021 par la forme de la victoire de Roglic, la plus dominatrice parmi les nombreux succès qu’il a pu acquérir sur cette course ces dernières années. Et puis il restera l’image de ce duo Roglic-Bernal longuement échappé en fin d’étape : bien que fort mal récompensé au final, l’attaque pleine de cran de Bernal le place pour le moment dans l’histoire de cette vuelta 2021 comme le principal protagoniste du slovène, le seul osant l’attaquer de loin. A l’exemple de son succès d’étape à Val Gardena sur le dernier giro, qu’il recherchait essentiellement pour posséder cette photo et ce souvenir de la victoire d’étape avec le maillot rose sur le dos, le jeune colombien possède cette noblesse bien particulière de rechercher le symbole afin d’enter dans une certaine histoire.
    En dehors de cette course fort enlevée des duettistes, la course derrière eux ressembla quelque peu à au jeu des seconds rangs. Avec la pluie et les températures plus basses ou la récente chute de Mas, nous avions par exemple le sentiment qu’un autre duo, celui de la Movistar, Lopez-Mas, avait oublié de jouer sa partition un peu plus au sud, sous la canicule…
    Il reste malgré tout deux grands rendez-vous, de quoi modifier à la fois les jugements et le classement … Avec bien sûr, côté français, cette résistance que pourra encore produire G. Martin, valeureux quoi qu’il en soit… Y est associé notamment son fidèle lieutenant Rémy Rochas, jamais aussi haut-placé à l’avant-garde de la course que sur cette si difficile étape.

  3. TOUTALO, très juste comme d’habitude. Pour ma part, j’ai aimé l’attaque de Egan Bernal, que Roglic a, tout de suite, pris très au sérieux, préférant répondre en personne. J’ai aussi noté la très belle course de Clément Champoussin, longtemps avec les cadors.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.