Tour de Pologne se termine en apothéose pour Deceuninck-Quick Step
Davide Ballerini vainqueur du dernier sprint massif du Tour de Pologne 2020. Photo : Luc Claessen / Getty Images
0 Partages

Ce 77e Tour de Pologne ne pouvait pas mieux se terminer pour la formation Deceuninck-Quick Step. Si Remco Evenepoel a réussi à s’assurer la victoire finale comme prévu, son coéquipier Davide Ballerini s’est montré le plus rapide après les 188 kilomètres programmés de Zakopane à Cracovie, battant au passage Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe) pourtant grand favori.

Que d’émotions pour Deceuninck-Quick Step sur ce Tour de Pologne ! Si la semaine avait mal débuté, et c’est le moins que l’on puisse dire, avec la terrible chute de Fabio Jakobsen occasionnant un coma artificiel pendant près de deux jours, cela s’est achevée de la meilleure manière qui soit. Après son festival de la veille, Remco Evenepoel a fini le travail sans surprise pour s’adjuger le général, mais beaucoup surprenant, voire inattendu, Davide Ballerini a réussi à s’adjuger l’étape en remportant le dernier sprint massif.

Ballerini finit en beauté, Ackermann frustré

La victoire de l’Italien de Deceuninck-Quick Step est une surprise, déjà parce que ce n’est pas un coureur habitué à gagner. A 25 ans, il vient d’empocher son quatrième succès en sachant que le dernier remontait au Trofeo Matteotti en septembre 2018. Mais surtout, cette première victoire WorldTour à son palmarès a été acquise devant Pascal Ackermann. Du fait de son statut, l’Allemand réputé comme un des meilleurs sprinteurs au monde était le grandissime favori pour s’illustrer dans cette étape. Et jusqu’à quelques mètres de la ligne d’arrivée, cela semblait se diriger vers ce scénario jusqu’à ce que Ballerini en décide autrement.

Evenepoel dominateur sur le Tour de Pologne

De son côté, Evenepoel logiquement en retrait dans cette journée dédiée aux sprinteurs, le Belge a terminé au sein du peloton et a officiellement inscrit une nouvelle épreuve à son palmarès. C’est la quatrième course par étapes qu’il vient de remporter en l’espace de quelques mois. Cela arrive après le Tour de San Juan, le Tour d’Algarve, et le Tour de Burgos dernièrement. Tout simplement impressionnant, et dire qu’il n’a que 20 ans.

Classement étape 5 Tour de Pologne 2020 – Top 20

1BALLERINI DavideITADECEUNINCK – QUICK – STEP4:31:22
2ACKERMANN PascalGERBORA – HANSGROHE4:31:22
3DAINESE AlbertoITATEAM SUNWEB4:31:22
4GIBBONS RyanRSANTT PRO CYCLING TEAM4:31:22
5PHILIPSEN JasperBELUAE TEAM EMIRATES4:31:22
6BARBIER RudyFRAISRAEL START – UP NATION4:31:22
7MOLANO BENAVIDES Juan SebastianCOLUAE TEAM EMIRATES4:31:22
8BAUHAUS PhilGERBAHRAIN – MCLAREN4:31:22
9SAJNOK SzymonPOLCCC TEAM4:31:22
10TORRES BARCELO AlbertESPMOVISTAR TEAM4:31:22
11LIENHARD FabianSUIGROUPAMA – FDJ4:31:22
12DEGENKOLB JohnGERLOTTO SOUDAL4:31:22
13ALLEGAERT PietBELCOFIDIS4:31:22
14STUYVEN JasperBELTREK – SEGAFREDO4:31:22
15RUTSCH JonasGEREF PRO CYCLING4:31:22
16MEZGEC LukaSLOMITCHELTON – SCOTT4:31:22
17STOSZ PatrykPOLPOLAND4:31:22
18PLANET CharlesFRATEAM NOVO NORDISK4:31:22
19SENECHAL FlorianFRADECEUNINCK – QUICK – STEP4:31:22
20VINGEGAARD JonasDENJUMBO – VISMA4:31:22

Classement général final Tour de Pologne 2020 – Top 20

1EVENEPOEL RemcoBELDECEUNINCK – QUICK – STEP21:29:50
2FUGLSANG JakobDENASTANA PRO TEAM21:31:42
3YATES Simon PhilipGBRMITCHELTON – SCOTT21:32:18
4MAJKA RafalPOLBORA – HANSGROHE21:32:22
5ULISSI DiegoITAUAE TEAM EMIRATES21:32:59
6MALECKI KamilPOLCCC TEAM21:33:02
7KELDERMAN WilcoNEDTEAM SUNWEB21:33:05
8VINGEGAARD JonasDENJUMBO – VISMA21:33:08
9NIEVE ITURRALDE MikelESPMITCHELTON – SCOTT21:33:08
10COSTA RuiPORUAE TEAM EMIRATES21:33:09
11CHAVES RUBIO Jhoan EstebanCOLMITCHELTON – SCOTT21:33:09
12WELLENS TimBELLOTTO SOUDAL21:33:09
13SCHACHMANN MaximilianGERBORA – HANSGROHE21:33:09
14HINDLEY JaiAUSTEAM SUNWEB21:33:09
15MOLARD RudyFRAGROUPAMA – FDJ21:33:17
16SIMMONS QuinnUSATREK – SEGAFREDO21:33:59
17HAMILTON ChristopherAUSTEAM SUNWEB21:34:05
18HANSEN JesperDENCOFIDIS21:34:43
19FOSS Tobias S.NORJUMBO – VISMA21:36:08
20IZAGUIRRE INSAUSTI IonESPASTANA PRO TEAM21:36:08
0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. A l’arrivée de la seconde étape de ce tour de Pologne, en dehors de cette relative surprise avec la victoire au sprint du champion du monde Pedersen, nous avions déjà vu Ackermann en retrait par rapport à son meilleur niveau : l’allemand prit alors la seconde place, non sans s’être habilement légèrement déporté vers les barrières, de façon à fermer éventuellement la porte, par crainte du courant d’air à pédales qui aurait pu s’y engouffrer. En fait, un Quickstep mourait d’envie de se faufiler là, mais sagement il s’abstint, sans doute avec à l’esprit la terrible chute survenue la veille à son équipier P. Jakobsen… Il s’agissait de D.Ballerini, lequel obtint la troisième place… Ce n’était donc que partie remise ! l’Italien de la Quickstep s’impose ici à l’adversaire allemand; Ballerini trouve l’ouverture au centre, déboite et s’arrache cette fois-ci pleine route, dominant ce sprint de manière indiscutable, comme pour asseoir un peu plus la domination de cette « wolfpack »… Une bande de loups au sein de laquelle l’un d’eux a bien failli mourir le premier jour… Souhaitons bien sûr le meilleur rétablissement qui soit à F. Jakobsen; mais aprés le décès du jeune Lambrechts l’an passé, l’évènement marquera cette épreuve ponctuée encore une fois de nombreuses chutes; bien plus que l’insolente démonstration d’Evenepoel… Et dire qu’à ce jour l’organisateur polonais n’entend toujours pas remettre en question cette maudite arrivée… A ce sujet, nous aimerions voir Le Feu Vert sortir le carton rouge, c’est aussi simple que compter des chiens dans une meute ou des loups dans un troupeau.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.