TODAYCYCLING - Robert Gesink. Photo : LottoNL Jumbo.
TODAYCYCLING - Robert Gesink. Photo : LottoNL Jumbo.
0 Partages

Robert Gesink n’a pas pu terminer la deuxième étape du Tour de suisse disputée dimanche autour de la ville de Baar (187,6Km). La cause, une violente  ayant contraint le Néerlandais à quitter la course afin d’aller passer des examens médicaux. Le leader de la formation LottoNL Jumbo n’aurait pu éviter un nid de poule. Tombé violemment sur la tête, son casque coupé en deux il ne souffrirait fort heureusement que d’un traumatisme crânien sans complications. 

Victime également de quelques abrasions, Gesink s’est exprimé au sujet de sa chute via un communiqué de sa formation : « Je ne me rappelle pas de l’accident. Je suis tombé sur la tête et j’ai cassé mon casque. Je me souviens que j’ai commencé la course ce matin, mais après cela, j’ai tout perdu ». Problématique a trois semaines du départ du Tour de France, d’autant plus que la formation néerlandaise sera composée autour de lui. Il va de ce fait observer quelques jours de repos à son domicile avant de reprendre sa préparation pour « La Grande Boucle ».

https://www.youtube.com/watch?v=EYNiLDcgsO0

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.