Sepp Kuss remporte la dernière étape et Daniel martinez s'impose au général du Critérium du Dauphiné
Sepp Kuss remporte la dernière étape et Daniel Martinez s'impose au général du Critérium du Dauphiné. Photo : ASO
0 Partages

Avec l’abandon de Primoz Roglic, Thibaut Pinot était le leader du Critérium du Dauphiné. Mais la dernière étape, remportée par le très bon Sepp Kuss, a eu raison du coureur français. A Megève, c’est bien l’Américain de la Jumbo-Visma qui l’a emporté, tout comme Daniel Martinez (EF Pro Cycling) qui a remporté le classement général au terme d’une étape plus que mouvementée.

Un début d’étape mené tambour battant

Ils étaient 15 à prendre les devants dès les premiers kilomètres avec notamment Alexey Lutsenko, Pavel Sivakov, Thibaut Pinot, Julian Alaphilippe, Tom Dumoulin, Sep Kuss, Wout Van Aert, Romain Bardet ou encore Tadej Pogacar. Le groupe évoluait avec quelques secondes d’avance sur le peloton dans la première ascension de la journée. Finalement, dans le Col de la Colombière, ce sont Sivakov et Alaphilippe qui ont pris les devants. Mais dans la descente vers la côte de Domancy, le Russe du Team INEOS a lourdement chuté sur le côté gauche. Ni une ni deux, Sivakov est remonté sur son vélo et, au prix d’un gros effort, est revenu sur le Français à l’avant.

Tadej Pogacar attaque de loin et déstabilise Pinot

Dès le pied de la Côte de Domancy, Tadej Pogacar et Miguel Angel Lopez sont passés à l’attaque. Sébastien Reichenbach s’est très vite écarté et a laissé Thibaut Pinot seul face aux nombreuses attaques de ses adversaires, Sepp Kuss, Dani Martinez… Le Français, leader du général, a alors lâché prise après avoir montré des signes d’énervement. A l’avant, les leaders ne se sont pas entendus alors Pinot, qui s’est ressaisi, a repris le fil de la course et s’est remis à rouler pour faire baisser l’écart.

Sepp Kuss et Daniel Martinez sacrés, Pinot battu

A l’avant, le groupe des attaquants jouait au surplace. Au profit d’un relais de Julian Alaphilippe, l’écart a très nettement diminué. Pinot a trouvé d’autres alliés de circonstance avec Warren Barguil ou encore Romain Bardet qui sont venus donner à coup de main à leur compatriote. Sepp Kuss, au profit des pourcentages les plus difficiles, a porté une franche attaque que personne n’a pu suivre dans le groupe de tête. Seul en tête, Kuss n’a cessé de creuser l’écart et s’est offert une nouvelle victoire de prestige sur ce Critérium du Dauphiné. Dani Martinez, qui a bien géré ses efforts, a passé la ligne en deuxième place en a remporté le classement général final. Thibaut Pinot, qui s’est battu jusqu’au bout, a franchi la ligne trop loin du Colombien, et a fini 2e au général.

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. Victoire assez logique pour Kuss, parfois dernier équipier de son leader Roglic, avec un dévouement et un sens du collectif déjà démontré par ailleurs, notamment dans les grands tours ; dans un autre contexte, le jeune américain avait me semble-t-il le niveau pour jouer la première place au général.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.