Daniel Martinez a remporté le Critérium du Dauphiné devant Thibaut Pinot et Guillaume Martin
Daniel Martinez a remporté le Critérium du Dauphiné 2020 devant Thibaut Pinot et Guillaume Martin. Photo : Dauphiné
0 Partages

Alors que Primoz Roglic avait abandonné ce matin, Thibaut Pinot, alors 2e, était par conséquent en tête du Critérium du Dauphiné. Malheureusement, le coureur français de la Groupama-FDJ a dû s’incliner face à Daniel Martinez (EF Pro Cycling) qui a dynamité la course dans le final et s’est imposé avec 29 secondes d’avance.

Daniel Martinez prive Thibaut Pinot d’un premier succès

Si Thibaut Pinot a remporté plusieurs épreuves World Tour dont des étapes sur chaque Grand Tour, ainsi que le Monument le Tour de Lombardie, le Français n’a encore jamais remporté de classement général d’une course par étapes World Tour. Alors que la victoire lui tendait les bras, le leader de la Groupama-FDJ a dû s’incliner face au discret Daniel Martinez (EF Pro Cycling) qui a profité de la dernière étape pour renverser la course.

Énervé dans la Côte de Domancy face aux attaques de ses adversaires, Thibaut Pinot s’est rapidement retrouvé esseulé après un relais de Sébastien Reichenbach. Face à ses responsabilités, Pinot a craqué. Devant, Tadej Pogacar, Daniel Martinez et Miguel Angel Lopez ont rapidement pris une minute d’avance avant que le Français ne se ressaisisse. Malgré le coup de main d’autres Français tels que Julian Alaphilippe ou encore Romain Bardet, Pinot s’est finalement incliné pour une trentaine de secondes.

Classement général final – Critérium du Dauphiné 2020 – Top 10

1 MARTÍNEZ Daniel (EF Pro Cycling) 21:44:58
2 PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) +0:29
3 MARTIN Guillaume (Cofidis) +0:41
4 POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) +0:56
5 LÓPEZ Miguel Ángel (Astana) +1:38
6 BARDET Romain (AG2R La Mondiale) +1:43
7 DUMOULIN Tom (Jumbo-Visma) +2:07
8 KAMNA Lennard (BORA-hansgrohe) +2:14
9 BARGUIL Warren (Arkéa Samsic) +2:49
10 KUSS Sepp (Jumbo-Visma) +2:55

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. Un colombien chasse l’autre… Bernal retiré en vue du Tour, voici D.Martinez qui tire les marrons du feu, aprés qe les équipes Ineos et Jumbo aient assurées l’esssentiel de la guerre des chefs… Relative déception en effet du côté des Groupama… Mais l’équipe n’était pas en capacité d’assurer le rôle dominant sur cette dernière étape…
    C’est vrai que T.Pinot s’énerva, puisqu’il bavança un bidon, comme le remarqua d’ailleurs Loeckler . Quelle que soit la chaine de vélo, les interrogations allèrent aussitôt bon train : S’agissait-il d’eau claire ou d’eau sucrée, etc… ? En fait, Martinez était parti et ils ne le revirent plus. Un fort remarquable quatuor français fit bloc à l’arrière, accompagné un moment par J.Alapjhilippe, de quoi assurer la photo de La Montagne ou du Télégramme de Brest : Pinot, Bardet, Barguil, Martin., non pour commencer une belote, mais pour que chacun sauve ou assure l’essentiel… Et puis la Movistar apparut aussi, tirant le petit groupe vers le haut; nous étions rassurés, car il était de nouveau temps de s’interroger ou de sourire, etc…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.