Tour d'Oman 2019 vidéos étape 4
Colbrelli peut être heureux pour sa victoire. Photo : @tourofoman
Sonny Colbrelli décroche son premier succès de l’année
4 (80%) 2 votes

Sur la quatrième étape de ce Tour d’Oman, Sonny Colbrelli (Bahrain Merida) est parvenu à s’imposer offrant du même coup la première victoire de la saison à son équipe. Dans un peloton composé environ d’une cinquantaine d’unités, l’Italien a réglé au sprint Greg Van Avermaet (CCC Team) encore placé et Clément Venturni (AG2R La Mondiale). Pour Alexey Lutsenko, aucun soucis, il est resté solidement en tête du général.

Sonny Colbrelli trouve l’ouverture

Cette victoire va lui faire du bien. Tournant autour depuis le début de saison au Tour de Valence mais aussi actuellement au Tour d’Oman, Sonny Colbrelli n’y arrivait pas dans les différents sprints, mais cette fois-ci il a réussir à faire la différence. Fidèle à lui-même, c’est davantage en sprinteur-puncheur que l’Italien s’est illustré. En l’absence de sprinteurs réputés plus rapides que lui ou bien présent dans ce premier groupe mais plus entamé physiquement, le coureur de Bahrain Merida n’a pas laissé filer l’occasion en démontrant dans les derniers mètres qui lui restait de la force.

Il en fallait clairement au moment de lancer son sprint, car cette quatrième journée de course n’a pas été de tout repos. Et a mise en difficulté de nombreux coureurs, lâchés dans différentes ascensions présentes sur le parcours. Devant passer par la montée de Al Jabal Street à trois reprises, c’est celle-ci qui a fait les dégâts escomptés par certains. Des sprinteurs n’ont pas réussi à basculer dans le peloton et ont de ce fait perdu tout espoir de succès. Magnus Cort Nielsen (Satana Pro Team), André Greipel (Team Arkéa-Samsic) et Nacer Bouhanni (Cofidis) ont fini du coup assez loin de la bataille pour la victoire.

Colbrelli aura su mener le sprint parfait en n’étant jamais débordé et reléguant la concurrence à distance respectable. Van Avermaet, qui a dû se contenter d’une deuxième étape de suite sur le podium sans l’emporter peut en témoigner au même titre que Venturini qui a terminé à un satisfaisante troisième place. En ce qui concerne l’ensemble des protagonistes du général, ils ont tous fini dans le même temps que le vainqueur et joueront gros sur l’avant-dernière étape demain avec l’ascension de Green Mountain qui va être décisive.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.