Strade BIanche 2019 présentation
Les Strade Bianche, une course jeune mais déjà réputée. Photo : site officiel Strade Bianche
207 Partages
Strade Bianche 2019 : Présentation parcours, profil
5 (100%) 4 votes

Le 9 mars s’effectuera les Strade Bianche 2019. Course classée au niveau World Tour, mais c’est surtout le premier grand objectif pour de nombreux coureurs. Si c’est uniquement la 13e édition qui va être disputée, cette épreuve s’est déjà imposée comme un rendez-vous incontournable du calendrier international. Le terme de sixième Monument est même évoquée pour décrire cette compétition qui a lieu autour de Sienne, au centre de l’Italie en région toscane. Ses chemins de terre traversés par les coureurs sont déjà rentrés dans la mémoire collective faisant de cette classique un moment unique dans l’année. Toujours aussi présents sur le parcours, ils représenteront soixante-trois kilomètres, soit quasiment un tiers de l’ensemble du tracé. Au bout, la gloire attendra celui coupera la ligne en première position comme Tiesj Benoot (Lotto Soudal) le vainqueur sortant. Le Belge, qui reviendra pour la passe de deux aura face à lui des coureurs pouvant être très ambitieux tels que le champion du monde en titre Alejandro Valverde (Movistar Team) et Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) grand nom du peloton international. De quoi s’attendre à une course haletante.

Tout savoir sur les Strade Bianche 2019

En seulement quelques années les Strade Bianche s’est imposé comme un événement phare de la saison et qui prend de plus en plus d’envergure. Sa place parmi les grandes épreuves d’une journée au monde ne fait pas beaucoup de doute. Depuis qu’elle a vu le jour durant ce siècle, le plateau en terme de qualité n’a pas cessé d’évoluer, et a d’ailleurs pas grand chose à envier aux autres. Dans les grands noms, beaucoup pour ne pas dire tous convoitent cette classique et rêvent de l’inscrire à son palmarès. Pour ça, il faut passer par ces fameux chemins de terre ou routes blanches, qui sont visibles nul part ailleurs et donne des allures d’un cyclisme d’un autre temps. Du courage, de l’abnégation, de la persévérance, c’est ce qui va falloir au moins pour nourrir de hautes ambitions, sinon ce n’est même pas la peine d’espérer. Cette édition peut en tout cas être spéciale car jusqu’à présent personne ne s’est imposé deux fois de suite. Une chose qu’essaiera de faire Tiesj Benoot. Par contre, le Belge ne sera pas seul à avoir le statut d’ancien vainqueur au départ, car Zdenek Stybar (Deceuninck – Quick Step) lauréat en 2015 sera également présent.

Parcours des Strade Bianche 2019 (1.UWT)

Samedi 9 mars – Sienne / Sienne (184 km)

En comparaison de la saison précédente, le parcours ne change pas et reste aussi difficile. En partant de Sienne et avant d’y revenir pour l’arrivée, il y a 184 kilomètres à effectuer dont une partie assez conséquente (63 kilomètres) à travers différents secteurs de chemins de terre. Les premiers arriveront très vite. Pas moins de quatre sur les onze au total interviendront dans le premier tiers du tracé. Cela va correspondre déjà à 17,8 kilomètres de routes blanches parcourues. Et dire que le plus difficile n’est pas encore passée. Le cinquième secteur sera le plus long faisant quasiment douze kilomètres et s’enchaînera par un autre de huit kilomètres. Un moment assurément charnière alors que se profilera le ravitaillement. Puis peu de temps après, deux autres secteurs très usants seront à franchir, faisant à eux deux vingt-et-un kilomètre. Mais les coureurs ne seront pas au bout de leurs peines puisqu’il restera trois secteurs dans la portion finale. Ils seront moins longs mais vont assurément fatiguer encore davantage et influer sur le dénouement, car ajouté à cela les routes sont loin d’être plates. Pour preuve, juste avant d’en terminer, une dernière bosse dans Sienne peut faire la décision si jamais la différence n’avait pas été faite pour la victoire.

207 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

2 commentaires

  1. Julian Alaphilippe va faire t’il faire des  » SIENNE  » ? Désolé , je ne pouvais pas passer à côté . Réponse samedi en fin d’après midi .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.