Tadej Pogacar a encore attaqué sur les routes du Tour de France 2020 et a remporté la 9e étape
Tadej Pogacar a encore attaqué sur les routes du Tour de France 2020 et a remporté la 9e étape. Photo : UAE/BettiniPhoto
0 Partages

Tadej Pogacar (21 ans) a été le premier des favoris du Tour de France à passer à l’attaque sur la 9e étape qu’il a remportée. Comme la veille, le jeune slovène a tenté sa chance pour refaire son retard après avoir été pris dans une bordure quelques jours plus tôt. Pour la deuxième fois en deux jours, le leader de l’équipe UAE a montré qu’il était en forme et qu’il était l’un des meilleurs grimpeurs de cette Grande Boucle.

Tadej Pogacar s’impose sur le Tour de France

« C’est une journée incroyable, a lâché Tadej Pogacar à l’arrivée comme le relate le communiqué du Tour de France. J’ai tout donné dans la dernière ascension. Je n’ai pas réussi à me débarrasser des autres mais on a coopéré et on a su revenir sur Marc Hirschi qui a fait une super étape. Ensuite j’ai réussi à remporter l’étape, c’est fou. Je me suis toujours battu pour la victoire dès que j’ai eu l’occasion de le faire, y compris contre Primoz. J’ai toujours eu beaucoup de respect pour lui, et d’ailleurs je respecte tout le monde. Mais c’est une course cycliste et si j’ai les jambes j’attaque. Une nouvelle génération est là, et j’ai mon propre style. Si je n’attaque pas, c’est que je n’ai pas les jambes. »

Au soir de la 9e étape qui marque la fin de la première partie du Tour de France, Tadej Pogacar est pointé à 44 secondes de Primoz Roglic (Jumbo Visma), le nouveau leader. A coup sûr, celui qui a fini 3e de la dernière Vuelta sera au rendez-vous en troisième semaine. Et s’il continue de passer à l’attaque, il pourrait bien déstabiliser tous ses adversaires pour grappiller de précieuses secondes. A seulement 21 ans, Pogacar a déjà tout d’un grand.

Vidéo de Cyclisme
Résumé de la 9e étape du Tour de France 2020 remportée par Pogacar

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. En voici un qu’il faudra naturellement considérer au plus haut point, compte tenu des exploits de sa dernière vuelta,de la courbe d’une condition ascendante ou bien de son éclosion aussi rapide que spectaculaire au plus haut niveau, les deux derniers points le différenciant quelque peu de son compatriote Primoz Roglic. Pourrait-on y ajouter un équilibre, une position avec des points d’appui en parfaite harmonie contribuant à une transmission maximale des forces, notamment lorsqu’il effectue en position assise l’essentiel de ses ascensions…
    Et puis nous pouvons immédiatement l’ajouter à d’autres champions de ce tour, comme Sagan, Bernal ou bien Roglic dans un domaine où ces coureurs-là excellent : l’art de communiquer et de répondre en contournant les questions pièges d’observateurs ou de journalistes en recherche d’inédit, au risque d’en paraitre parfois ennuyeux… Les jambes, mais aussi la tête, en quelque sorte…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.