Tadej Pogacar remporte la 9e étape du Tour de France, Primoz Roglic en jaune
Tadej Pogacar remporte la 9e étape du Tour de France, Primoz Roglic en jaune. Photo : A.S.O./Alex Broadway
0 Partages

La 9e étape du Tour de France ce dimanche 6 septembre a vu la victoire de Tadej Pogacar (21 ans – UAE Team Emirates). Le Slovène a été le premier à attaquer dans la dernière difficulté du jour, le Col de Marie Blanque. Il a devancé sur la ligne Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Marc Hirschi (Sunweb), échappé toute la journée en solitaire et repris dans les derniers instants de course. Roglic a également pris la tête du classement général à Adam Yates, lâché.

Le grand numéro de Marc Hirschi

La 9e étape a été lancée plein gaz. L’échappée a mis plus de 50 kilomètres avant de se dessiner. A l’avant, les Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à la dérive la veille, ou encore Warren Barguil (Arkéa-Samsic) et David Gaudu (Groupama-FDJ) ont tenté leur chance. Mais c’est bien Marc Hirschi qui a été le grand animateur de cette étape, veille de journée de repos. Le Suisse de la formation Sunweb, deuxième de la 2e étape derrière Julian Alaphilippe, a fait un long cavalier seul de près de 100 kilomètres. Parti dans le Col de la Hourcère, le jeune coureur de 22 ans a géré son effort jusqu’à 2 kilomètres de l’arrivée où les favoris lui sont revenus dessus.

Tadej Pogacar dynamite la course dans le dernier col

Comme la veille, c’est Tadej Pogacar qui a à nouveau dynamité la course. Le jeune slovène a été le premier des favoris du Tour de France à attaquer dans le final et notamment dans le Col de Marie Blanque. Très vite, quatre coureurs se sont isolés avec Pogacar, évidemment, mais aussi Primoz Roglic, Egan Bernal (INEOS Grenadier) et Mikel Landa (Bahrain McLaren). Si Hirschi avait encore une vingtaine de secondes d’avance au sommet, ce quatuor a tout donné pour se jouer la victoire d’étape et les bonifications. En effet, devenus trop menaçants, Hirschi s’est relevé pour tenter de la jouer au sprint. Mais il a manqué quelques mètres au Suisse pour l’emporter face aux deux Slovènes qui ont dominé la journée.

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

2 commentaires

  1. Malheureux Marc Hirschi, repris et puis devancé sur le fil; le jeune suisse aurait tant mérité la victoire, après sa chevauchée dans les cols !… Nous avons pu détailler son matériel relativement original, spécifique aux cadres de la marque Cervélo, ou bien cet ensemble potence-cintre désormais assez banal mais doté d’une forme appui pour les avants-bras, de nombreux coureurs actuels optant pour cette position, n’en déplaise aux anciens toujours soucieux d’une plus grande sécurité… Le jeune suisse paraissait bénéficier d’un confort bien supérieur à ce que peut ressentir par exemple un Jérôme Cousin, souvent échappé seul sur des journées précédentes, et qui semblait se casser les avant-bras en croix sur le tube de cintre….
    Revenons à la course et à ces superbes moments en fin d’étape, notamment la plongée de Marie-Blanque vers Bielle suivie de la portion de plat avant Laruns, les images de ce quatuor de grand style avec Roglic, Pogacar et Bernal accompagnés de Landa se relayant vers la ligne : le haut du panier s’était dégagés du panier du haut du sommet de Marie Blanque,…
    Roglic prend le maillot, enfin pourrait-on dire, tant son équipe a oeuvré en ce sens… Demain, journée de repos, le jour le plus indécis car la plus aléatoire de ce tour 2020, n’en déplaise aux esprits chagrins… Première journée test-guillotine… Ou non ?… En ne souhaitant surtout pas le pire au Tour de France, d’autant plus que la fiabilité de ces tests demeure toujours problématique…

  2. Je relis le règlement officiel de l’UCI quant au matériel… article 1-3-008 : « … seulement trois points d’appui : les mains sur le guidon, le pied sur la pédale et le siège sur la selle…etc… l’apport d’un point d’appui supplémentaire est interdit… comme appui lombaire…etc… »… si je m’en tiens à ce qui est écrit, le cintre d’Hirschi avec appui pour les avants-bras est interdit… Il me manque peut-être une case, ou un ajout du règlement, etc… ? D’après que le jeune suisse est suivi par F. Cancellara; l’ex champion suisse, avec toute l’expérience qui est la sienne, est sans doute toujours parfaitement au fait de ce qui est admis ou pas…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.