Thibaut Pinot vainqueur de cette édition
Pinot impérial dans le Grand Colombier. Capture d'écran Tour de l'Ain.
541 Partages

A l’occasion de la troisième et dernière étape du Tour de l’Ain, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a été largement au-dessus du lot. Et c’est peu dire au vu de la domination du Français dans le Col du Grand Colombier où était jugée l’arrivée. Il s’est imposé avec plus d’une minute d’avance par rapport à Elie Gesbert (Team Arkéa – Samsic) et Aleksey Rybalkin (Gazprom – RusVelo). Cette victoire lui a permis de remporter également le classement général final.

Pour sa reprise à la compétition, Thibaut Pinot affiche déjà un niveau intéressant ! Sur l’étape reine du Tour de l’Ain disputée sur trois jours, le coureur de Groupama-FDJ s’est montré supérieur dans l’ascension du Grand Colombier. Dès qu’il a décidé d’accélérer, et après un gros travail de la part de ses équipiers, personne n’a été en mesure de le suivre (ou presque). Portant son offensive à douze kilomètres du sommet, seul Mathias Frank (AG2R La Mondiale) et Aleksey Rybalkin (Gazprom – RusVelo) qui avaient attaqué quelques centaines de mètres plus tôt ont pu résister. Mais ça n’a pas duré bien longtemps. Après une nouvelle accélération de la part de Pinot, ce dernier s’est retrouvé seul en tête de course.

A partir de ce moment-là, le Français a fait le reste de la montée en solitaire et a continué à creuser son avance. Maîtrisant parfaitement son sujet, il n’a jamais été inquiet. En totale sérénité, le grimpeur a franchi la ligne d’arrivée avec presque une minute d’avance sur ses premiers poursuivants qui se sont livrés à une belle bataille pour la deuxième place. Finalement, elle est revenue à Elie Gesbert qui a fini tout juste devant Aleksey Rybalkin. A quelques secondes, Rein Taaramaë (Total Direct Energie) et Mathias Frank ont complété le top 5.

Une rentrée idéale

Grâce à sa prestation impeccable et pleine d’autorité, Thibaut Pinot s’est adjugé de manière logique le classement général. Classé deuxième avant cette dernière journée de course, il était seulement devancé par Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale) vainqueur la veille, mais qui n’a pas tenu le choc aujourd’hui. Rapidement distancé au pied du col, ses espoirs de victoire finale se sont vite envolés.

En ce qui concerne Pinot, c’est en tout cas la meilleure manière possible de reprendre la compétition. Lui qui faisait son retour après avoir disputé le Tour de Catalogne fin mars a montré un bon niveau. Une montée en puissance qui doit être confirmé sur le Critérium du Dauphiné dans deux semaines où la rivalité sera plus importante.

541 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Ah oui alors ! Le Franc-Comtois avait prévenu la concurrence, autant les Totez que l’équipe de Génial : le Geniez avait eut le culoz de le pigeonner, mais le lendemain il le mettrait dans la fiente du Grand Colombier, le Geniez !… Ce qui fut fait ! Résultat attendu : vu la concurrence, ce Pinot frais classé numéro était intouchable ici, confirmant par la même que Bernez n’est pas génial et que l’homme au marteau ne loge point dans la Faucille, mais bien dans le Grand Colombier.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.