Tim Merlier remporte la folle 1e étape du Benelux Tour 2021

5
1904
Benelux Tour 2021 : Tim Merlier remporte la 1e étape

Tim Merlier (28 ans) a remporté la 1e étape du Benelux Tour 2021 à Dokkum, courue à près de 48 km/h de moyenne. A travers le vent des Pays-Bas, l’étape du jour pourtant toute plate a déjà créé des écarts avec certains favoris piégés. Mais dans un sprint en petit comité, le sprinteur de la formation Alpecin-Fenix a devancé Phil Bauhaus (Bahrain-Victorious) et Fernando Gaviria (UAE Team Emirates). Fort de sa victoire, Merlier a pris la tête du classement général.

Remco Evenepoel perd du temps

Le grand perdant du jour n’est autre que Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick Step). Pourtant présent dans le bon groupe, le jeune belge a crevé de la roue avant. Mais le peloton étant dispersé, il n’a pas pu être dépanné par sa voiture. C’est donc l’assistance neutre qui a remplacé sa roue mais en prenant énormément de temps. Au final, il a franchi la ligne d’arrivée avec près d’une minute de retard sur le vainqueur du jour. Dans ce groupe se trouvaient également Geraint Thomas (INEOS) ou encore Philippe Gilbert (Lotto Soudal). Peter Sagan (BORA-hansgrohe) est quant à lui tombé et a fini loin également.

5 Commentaires

  1. Malheureux Evenepoel: la vidéo montre une roue avant en bien piteux état… Car nous ne sommes pas dans le banal si banal du gars crevé, mais dans l’album « Objectif lune », c’est à dire la suite des aventures de Remco : Après les derniers épisodes,  » Le feu dans les raisins » ou « la moto dans les choux de Brussels » nous voici dans « la roue en huit »… La roue avant s’est placée dans le dérailleur d’un gars de l’équipe du shampoing ! L’erreur de la course de jeunes ou, au prix de la roue, celle d’un benêt de luxe, celle du Benelux pour notre héros qui en perd le nord… Après l’incendie des raisins, feu sur la course, le mécano se fait incendier, il en perd les pédales, la course en perd sa boussole, le déchirement des entrailles perçu jusqu’à Dokkum en foudroit notre mécano, le Shimano se décompose, en perd le sens des clefs, panique, etc… Pour Remco, la conquête du Bénélux s’annonce plus compliquée que celle du Danemark. Suite demain : « A la recherche du temps perdu » sur le chrono du Benelux.

  2. Hé oui la vie d’un coureur n’est pas un long fleuve tranquille . Super Belge n’est pas content et cela se voit et s’entend . Parfois la chance est là et parfois elle vous fuit . Le pauvre technicien a du en entendre de toute les couleurs et espérons que les foudres ne s’abattent pas sur lui . Super belge n’est pas facile , il faudrait qu’il revienne un peu sur terre , la lune est loin .

  3. Je viens de révisionner la vidéo ,  » le technicien  » veut démonter la roue arrière alors que c ‘est la roue avant qui est morte , heu aurait il oublier ses lunettes . Cela en devient presque comique , sauf que super belge n’a pas l’humour très développer , quoique là il y a quoi avoir une poussée de tension .

  4. Oui, Sanglier 5608, cette fois-ci, ils sont définitivement plus fort que le troupeau de vaches sur la Bretagne Classic… Avoir la roue avant crevée ou en huit et changer la roue arrière, c’est un gag vraiment original…
    A mon avis, Evenepoel n’est pas excusable : il hurle sur le mécano bien avant que celui-ci soit à sa hauteur pour réparer… Peut-être avait-il vu que le mécano arrivait avec une roue arrière… Evenepoel a-t-il eu une pénalité pour son comportement ? Je ne pense pas. Beaucoup d’autres sont sanctionnés pour bien moins que ça… Le commentaire télé du jour rappelle qu’il est arrivé que le mécano refuse de changer la roue devant l’incorrection d’un coureur, en l’occurence Van Hoydonck… La réaction éducative du mécamo, avait alors bien fait parler : il fallait pouvoir le faire et avoir un certain cran pour réagir de cette façon.

  5. Evenepoel me fait penser à un petit enfant gâté , qui pique sa crise lorsque les choses ne vont pas dans le bon sens, il faudra qu’il change , qu’il comprenne , qu’il change son comportement . C’est bien dommage qu’il soit à ce niveau , il faut respecter les autres , les coureurs , les techniciens, l’encadrement , le public . Son jouet était cassé , désarroi , colère , et le père noel Shimano qui se trompe . Cela arrive , personne n’est parfait , enfin je crois . De gros progrès sont à faire dans ce domaine , Le vélo se n’est pas la guerre , c ‘est un moyen de transport , accessoirement un sport . Que le meilleur gagne . Pourtant il a un bel exemple dans son équipe ( voir Plouay ) de sportivité ( Juju il va falloir voir le petit jeune qui braille ) . Super belge est bourré de talent , quelle chance , il devrait regarder autour de lui et ouvrir les yeux , la planète cycliste ne tourne pas autour de son nombril quand il aura compris cela il aura fait un grand pas .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.