3e étape du Tour de Bretagne ; Jakub Mareczko devance Stan Dewulf et Yannis Yssad. Photo : Tour de Bretagne
3e étape du Tour de Bretagne ; Jakub Mareczko devance Stan Dewulf et Yannis Yssad. Photo : Tour de Bretagne
0 Partages

Après un sprint et une arrivée en solitaire lors des deux premières étapes, quel allait être le dénouement aujourd’hui ? Malgré un parcours exigeant, aucun des échappés du jour n’a pu résister au peloton. C’est donc bien un sprint qui a permis à Jakub Mareczko (Wilier) de s’imposer. L’Italien tient là sa deuxième victoire cette saison et se console de la meilleure manière après sa frustrante 3e place obtenue mardi.

Jakub Mareczko, la valeur sûre de chez Wilier

La première heure de course, courue à plus de 45 km/h, a donné le ton de la journée. Les cannes allaient tourner ! D’ailleurs, les organisateurs l’avaient annoncé : l’étape serait courte, mais nerveuse. Et des nerfs, il en aura fallu pour obtenir un bon de sortie de la part du peloton. Après d’innombrables tentatives, c’est aux alentours du 75e kilomètre que le peloton acceptait de laisser du lest à quelques fuyards. Ces derniers avaient pour nom Daniel, Leveau et Le Lavandier. Et rapidement, le trio comptait 3’20 d’avance.

Alors derrière, ça réagit. Auber 93 mène la chasse pour protéger Flavien Dassonville, leader de l’épreuve depuis la veille. Et dans les Montagnes Noires, ça explose. Dix coureurs (Barta, Gesbert, Masnada, Kasperkiewicz, Planckaert, Txoperena, Tiller, Guyot, Kreiger, Cam) partent en contre-attaque et reviennent bientôt à l’avant pour former un groupe de treize. Jugeant sans doute ce chiffre néfaste, Daniel crève et ne reverra plus l’avant de la course.

Profil de la 3e étape du tour de Bretagne
Profil de la 3e étape du tour de Bretagne

C’est dans cette configuration, avec un peloton à plus de 2’, que le circuit de Scaer est abordé. Réputé sélectif, il ne permet pourtant pas aux hommes de tête de creuser l’écart. Pis, sous l’impulsion des Wilier de Mareczko, le peloton grignote inexorablement. Comprenant cela, Elie Gesbert attaque. En vain, il se fait reprendre, tout comme ses ex-compagnons de fugue, alors que le dernier tour du circuit est déjà entamé. Pour ne pas laisser le travail de ses coéquipiers improductif, l’Italien Mareczko livre un sprint tout en puissance et s’impose d’une longueur sur le Belge Stan Dewulf et le Français Yannis Yssad.

Au général, Flavien Dassonville conserve sa tunique de leader. Demain, l’étape entre Scaër et Saint-Gildas-des-Bois offre un profil similaire à celui d’aujourd’hui. Le circuit final, avec sa bosse rue de Bel Air, promet d’être disputé.

Top 10 de la 3e étape du Tour de Bretagne

Rank Name Nat. Team Age* Result PaR PcR
1 Jakub MARECZKO ITA WIL 23 3:53:35 7 7
2 Stan DEWULF BEL 20 +0 3 3
3 Yannis YSSAAD FRA ADT 24 +0 1 1
4 Matteo MALUCELLI ITA ANS 24 +0
5 Emiel PLANCKAERT BEL 21 +0
6 Anders SKAARSETH NOR TJI 22 +0
7 Alexander KRIEGER GER LPC 26 +0
8 Adrian GONZALEZ VELASCO ESP EUS 25 +0
9 El Mehdi CHOKRI MAR DDC 20 +0
10 Jacob SCOTT GBR SKT 22 +0

 

Top 10 du classement général du Tour de Bretagne

Rank Name Nat. Team Age* Result PaR PcR
1 Flavien DASSONVILLE France AUB 26 12:38:29 1 1
2 Stan DEWULF Belgium 20 +29
3 Maxime CAM France 25 +36
4 Justin MOTTIER France 24 +39
5 Sean MACKINNON Canada SKT 22 +42
6 Jakub MARECZKO Italy WIL 23 +1:43
7 Tanguy TURGIS France 19 +1:48
8 Ruben ZEPUNTKE Germany DSU 24 +1:48
9 Kristoffer SKJERPING Norway TJI 24 +1:51
10 Damien SHAW Ireland SKT 33 +1:51

 

0 Partages
David GUÉNEL
Passionné par le cyclisme des pionniers...

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.