Tour de France 2017 : Aru perd son maillot jaune !

0
Une 14e étape difficile pour fabio Aru dans le Tour de France
Fabio Aru en retrait à Rodez. Capture d'écran France 2.

Incroyable scénario entre Blagnac et Rodez ! Ce quatorzième épisode du Tour de France 2017 a été plein de rebondissements. L’italien Fabio Aru perd exactement 24 secondes aux dépends de Christopher Froome. Après deux journées passées en jaune, il doit céder sa tunique de leader. Vraiment inattendu.

Première alerte pour Aru dans ce Tour de France

Simple coup de mou ou réel signe inquiétant ? Fabio Aru va se souvenir longtemps de la côte de Saint-Pierre ! Terminé 30ème de l’étape à 25 secondes de Michael Matthews, le vainqueur du jour, l’Italien a passé une très mauvaise journée. Personne ne s’attendait à voir le Sarde céder son maillot jaune. Christopher Froome (Sky) a profité de cette occasion pour reprendre son bien. Impeccable depuis le Grand Départ à Düsseldorf, c’est le premier signe inquiétant montré par le coureur d’Astana. Le leader de la formation kazakhe va devoir réagir dès demain dans une étape piégeuse dans le Massif Central.

Mal placé dans le final de l’étape

Dans les dix derniers kilomètres, le maillot jaune n’était plus dans les premières positions. Pourtant, cette arrivée exigeante obligeait les leaders du classement général à être idéalement placé dans les dix, quinze premières places à l’amorce du sprint final. Au contraire, Fabio Aru a traîné à l’arrière du groupe et il l’a payé cash subissant toutes les cassures. Reste à savoir si c’est une erreur stratégique ou une vraie panne de jambe. Mais son visage sur la ligne d’arrivée n’est pas rassurant du tout. Le vainqueur d’étape à la Planche des Belles Filles a été pour la première fois en difficulté. Une ouverture dont pourrait profiter Froome, Bardet, Uran, ses principaux rivaux au podium à Paris. Et peut-être dès demain, car le terrain s’y prête.

Une fin de Tour de France compliqué l’an dernier

Lors de la précédente édition, l’Italien a montré certains signes de faiblesse sur la dernière partie du Tour. Avant de totalement exploser sur l’avant-dernière étape dans le Col de Joux-Plane, et reculé au-delà du top 10 au classement final. Ces mauvais souvenirs peuvent resurgir de nouveau cette année. Ce n’est jamais bon signe de perdre autant sur une telle arrivée quand on envisage de remporter le Tour. Une chose est certaine, cette perte de temps va coûter cher à Paris, dans un Tour de France 2017 où les favoris se tiennent en quelques secondes. Ce soir, Fabio Aru est deuxième à 18 secondes.

Pour ne rien rater du Tour de France, c’est ici

Site officiel de l’épreuve

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE