Tour des Flandres parcours 2018
Un programme copieux pour les engagés du Tour des Flandres 2018.
123 Partages

Dimanche 1er avril aura lieu la 102e édition du Tour des Flandres. Cette course mythique du cyclisme international est sans conteste l’un des plus grands événements de l’année. Placé au rang de Monument, le parcours du Ronde 2018 long de 266,5 kilomètres ne permettra aucune baisse de régime de la part des coureurs engagés. L’enchaînement des monts pavés lui confèrent son caractère spécial et offre, comme Paris-Roubaix, un rendez-vous unique dans une saison cycliste. L’an dernier, Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) s’imposait en solitaire à Oudenaarde avec le maillot de champion de Belgique. Un grand moment de l’histoire du cyclisme mondial.

A lire : Tout savoir du Ronde van Vlaanderen 2018

Parcours et profil du Tour des Flandres 2018

Le Tour des Flandres est l’une des course les plus attendues dans l’année, tant par le plateau de ses coureurs, que par la ferveur des spectateurs majoritairement Belges et Néerlandais. Ce Monument du cyclisme va fêter en 2018 sa 102e édition. C’est dire à quel point cette Classique disputée en Belgique a laissé une empreinte sur le cyclisme jusqu’ici. La course dépasse même le cadre de son sport, il s’agit du grand événement cycliste de l’année au même titre que Paris-Roubaix disputé une semaine plus tard. Le parcours 2018 sera le plus long jamais emprunté depuis 2001 avec 266,5 kilomètres. Un profil forcément usant qui passera par les monts pavés les plus exigeants de la Région. Seul un homme fort aura droit au triomphe suprême sur la longue ligne droite qui mène vers l’arrivée à Oudenaarde.

Tour des Flandres 2018 avec 266,5 kilomètres
Dix-huit difficultés répertoriées pour ce Tour des Flandres 2018.

Tour des Flandres, un parcours redoutable

Les premiers kilomètres du Ronde Van Vlaanderen 2018 seront comme tous les ans les moins difficiles. Avec un début de parcours dénué de difficulté, une échappée devrait logiquement prendre du champ. C’est seulement après plus de 80 kilomètres de course que les premiers secteurs pavés seront franchis avec le Lippenhovestraat et le Paddestraat, mais pas encore de monts. Le premier à être monté sera le Vieux Quaremont, un des plus mythiques, au kilomètre 121. A partir de ce moment, les choses sérieuses débuteront. Cette période de la mi-course servira avant tout à réaliser un premier écrémage dans le peloton, à moins qu’un favori ou un outsider enflamme déjà la course. Le scénario sur le Ronde est à chaque fois imprévisible, c’est pourquoi cela peut basculer à chaque instant.

Les meilleurs coureurs peuvent faire la différence sur le légendaire Mur de Grammont, mais placé à 95 kilomètres de la ligne d’arrivée il restera énormément de chemin à parcourir. Le plus dur sera à venir pour les coureurs. Dans les 55 derniers kilomètres, huit difficultés seront concentrées et non des moindres. Le Koppenberg, le Taaienberg, le Kruisberg devront être franchis sans oublier le double enchaînement Vieux Quaremont, Paterberg. La décision finale pourrait d’ailleurs se faire dans ces deux montées avant de se diriger vers Oudenaarde pour les 13 kilomètres restants. Sur cette ligne d’arrivée, la gloire attend l’un des coureurs participants.

123 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.