Cette 6e étape du Tour d'Italie promettait un final incertain. Il l'a été, mais avec des échappés, et notamment un Silvan Dillier impérial
Silvan Dillier tient la plus belle victoire de sa carrière, et il le sait ! Photo : Giro d'Italia

Pour la troisième fois depuis le début de ce Tour d’Italie, c’est un coureur échappé qui s’est imposé. Le Suisse Silvan Dillier (BMC) a devancé d’un boyau son compagnon d’échappée Jasper Stuyven. Lukas Pöstlberger, le héros de la première étape, complète le podium. Pas de bataille entre les favoris dans la côte finale. Serein, Bob Jungels conserve donc son maillot rose.

Silvan Dillier et une 1e victoire de BMC sur le Tour d’Italie

Les débuts d’étapes se suivent et se ressemblent sur ce Tour d’Italie. Aujourd’hui encore, il n’aura fallu que quelques kilomètres à l’échappée du jour pour trouver sa composition définitive. On y retrouve : Lukas Pöstlberger, Mads Pedersen, Jasper Stuyven, Simone Andreetta et Silvan Dillier.

Assez rapidement, l’avance des échappés frôle les 9 minutes. A l’arrière, ce sont les Cannondale-Drapac de Michael Woods et les Willier de Filippo Pozzato qui mènent la danse. Après avoir ramené l’écart autour des cinq minutes, elles sont épaulées par quelques autres équipes (Astana, FdJ, Dimension Data)… Mais tout cela manque de conviction. Il semblerait que les directeurs sportifs des poursuivants aient quelque peu négligé le pédigrée des coureurs qui se trouvent à l’avant. Dillier est le champion de Suisse du CLM 2015 et Lukas Pöstlberger a prouvé vendredi dernier qu’il pouvait résister seul à un peloton. Quant aux trois autres, ils disposent aussi de quelques références dans l’exercice solitaire…

Explication finale entre les échappés

Le peloton semble véritablement s’inquiéter à moins de 50 km de l’arrivée. Trop tard. Sous la banderole des 30 kilomètres, 4’30 le sépare encore des échappés. Finalement, la chasse est abandonnée. A moins de cinq kilomètres de la ligne, le sprinteur Jasper Stuyven profite de la présence de son coéquipier Pedersen dans l’échappée pour lancer les hostilités. Seuls Silvan Dillier et Lukas Pöstlberger peuvent répondre. Les trois hommes finissent ensemble et lancent le sprint à moins de 200 mètres du but. Malgré sa pointe de vitesse réputée, le Belge Stuyven échoue d’un rien derrière Silvan Dillier.

Woods (Cannondale) règle le peloton et ruminera sûrement longtemps l’échec de la poursuite de ses coéquipiers…

Top 10 de la 6e étape du Tour d’Italie

Rank Name Nat. Team Age* Result
1 Silvan DILLIER SUI BMC 27 4:58:01
2 Jasper STUYVEN BEL TFS 25 +0
3 Lukas PÖSTLBERGER AUT BOH 25 +12
4 Simone ANDREETTA ITA BRD 24 +26
5 Michael WOODS CAN CDT 31 +39
6 Adam YATES GBR ORS 25 +39
7 Wilco KELDERMAN NED SUN 26 +39
8 Bob JUNGELS LUX QST 25 +39
9 Bauke MOLLEMA NED TFS 31 +39
10 Geraint THOMAS GBR SKY 31 +39

Top 10 du classement général du Tour d’Italie

Rank Name Nat. Team Age* Result
1 Bob JUNGELS LUX QST 25 23:22:07
2 Geraint THOMAS GBR SKY 31 +6
3 Adam YATES GBR ORS 25 +10
4 Domenico POZZOVIVO ITA ALM 35 +10
5 Vincenzo NIBALI ITA TBM 33 +10
6 Tom DUMOULIN NED SUN 27 +10
7 Nairo QUINTANA COL MOV 27 +10
8 Bauke MOLLEMA NED TFS 31 +10
9 Tejay VAN GARDEREN USA BMC 29 +10
10 Andrey AMADOR CRC MOV 31 +10
David GUÉNEL
Passionné par le cyclisme des pionniers...

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.