Victoire de Mads Pedersen sur la 16e étape de la Vuelta 2022

4
891
Mads Pedersen remporte la 16e étape de la Vuelta 2022
Photo : @D.R

Ce mardi, à l’occasion de la 16e étape de la Vuelta 2022, c’est le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo) qui l’a emporté au sprint, à Tomares après 189,4 kilomètres de course. L’étape n’a pas manqué de rebondissements et a été marquée par la chute dans la dernière ligne droite de Primoz Roglic (Jumbo), blessé au genou mais aussi par un Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) qui a crevé dans le final mais qui a conservé la tête du classement général. Concernant le lauréat du jour, il s’agit de son deuxième succès sur cette 77e édition du Tour d’Espagne, lui qui s’est imposé déjà lors de la 13e étape.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 16e étape du Tour d’Espagne

Classement – Etape 16 de la Vuelta 2022 – Top 20

Le classement complet de la 16e étape du Tour d’Espagne

1 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) les 189,4 km en 4:45:29 (39,8 km/h)
2 – ACKERMANN Pascal (UAE Team Emirates) m.t
3 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) m.t
4 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) m.t
5 – PACHER Quentin (Groupama – FDJ) + 0:08
6 – BATTISTELLA Samuele (Astana Qazaqstan Team) m.t
7 – BEULLENS Cedric (Lotto Soudal) m.t
8 – RUSSO Clément (Team Arkéa Samsic) m.t
9 – EZQUERRA Jesús (Burgos-BH) m.t
10 – VAN DEN BERG Julius (EF Education-EasyPost) m.t
11 – NIEUWENHUIS Jori (Team DSM) m.t
12 – COQUARD Bryan (Cofidis) m.t
13 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) m.t
14 – BAKELANTS Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
15 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) m.t
16 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) m.t
17 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team ) m.t
18 – MAS Enric (Movistar Team) m.t
19 – CHAMPOUSSIN Clément (AG2R Citroën Team) m.t
20 – OOMEN Sam (Jumbo-Visma) m.t

Classement général – Etape 16 de la Vuelta – Top 20

Le classement général complet après la 16e étape

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 61:26:26
2 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 1:26
3 – MAS Enric (Movistar Team) + 2:01
4 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 4:49
5 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 5:16
6 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) + 5:24
7 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:00
8 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 7:05
9 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 8:57
10 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 11:36
11 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 11:41
12 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) + 14:56
13 – POLANC Jan (UAE Team Emirates) + 15:08
14 – DE LA CRUZ David (Astana Qazaqstan Team) + 16:02
15 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 17:14
16 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 17:21
17 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 23:06
18 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 30:57
19 – SÁNCHEZ Luis León (Bahrain – Victorious) + 36:55
20 – TAARAMÄE Rein (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 38:06

Classement par points – Top 10

1 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) 349
2 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) 129
3 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) 107
4 – BATTISTELLA Samuele (Astana Qazaqstan Team) 105
5 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 100
6 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 99
7 – MAS Enric (Movistar Team) 88
8 – ACKERMANN Pascal (UAE Team Emirates) 86
9 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) 72
10 – VINE Jay (Alpecin-Deceuninck) 62

Classement de la montagne – Top 10

1 – VINE Jay (Alpecin-Deceuninck) 59
2 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) 30
3 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) 22
4 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) 21
5 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 20
6 – MAS Enric (Movistar Team) 19
7 – JANSSENS Jimmy (Alpecin-Deceuninck) 17
8 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) 16
9 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) 12
10 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) 12

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 61:26:26
2 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 4:49
3 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 5:16
4 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:00
5 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 7:05
6 – PARRA José Félix (Equipo Kern Pharma) + 43:08
7 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) + 45:14
8 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 49:35
9 – ZAMBANINI Edoardo (Bahrain – Victorious) + 59:06
10 – CHAMPOUSSIN Clément (AG2R Citroën Team) + 1:11:54

4 Commentaires

  1. Etape assez ennuyeuse il faut le reconnaitre, avant quinze derniers kilomètres tortueux, avec moult changements de directions, ronds-points, aménagements urbains, mais aussi cette dernière pente à trois kilomètres du terme, au départ d’un dénouement assez échevelé et assez inattendu…
    Pente raide à fort pourcentage et P. Roglic, impétueux torrent venu de l’arrière, déboule à gauche ! Seul les quatre plus forts sprinteurs réussissent à filer le train jusqu’à la ligne… B. Coquard n’est pas placé, voilà qui en est fini de ses espoirs de victoire, par contre rien de tel pour le surpuissant Pedersen, le seul échappant à l’asphyxie derrière le fabuleux bolide…
    Et il eut alors cette malheureuse chute de P. Roglic, plus ou moins en perte de lucidité après son terrible effort, sur un énorme braquet, désireux de ramarrer les roues pour préserver son maigre gain, et qui se rabat sur Wright au moment du sprint. Le slovène a pris des risques, y compris avant son coup de force, à se replacer seul au milieu des sprinteurs à l’avant, aidé un moment du seul R. Gesink, au plus près des trottoirs ou des rails de sécurité… Le devait-il, la question ne se posera sans doute jamais ainsi avec ce formidable compétiteur, ancien du vol à ski… Mais il n’est jamais bon de tomber; souhaitons-lui de n’être touché qu’au bras…
    Au moment de cette attaque de P. Roglic, le leader R. Evenepoel qui a reculé dans le peloton, se relève… il reste environ 2,5 km; la crevaison s’avère des plus opportunes ! Sans doute une crevaison dite « lente », car à la télé aucune des deux roues, avant comme arrière n’apparaissait à plat…etc…

  2. Les dernières infos indiquent que La Vuelta risque de se terminer pour Roglic , il n’est pas sur de repartir demain alors qu’il était en reconquête et que chaque jour il reprenait des secondes précieuses au jeune Belge .
    Décidément il accumule les coups durs , on va finir pas croire qu’il est maudit ( marabouté ????? )
    Est -il totalement responsable de ce qui lui arrive par ses prises de risque ? peut être mais pas sur le TDF où sa chute était causée par un élément extérieur .
    S’il quitte la Vuelta ou s’il continue diminué celle si va perdre tout intérêt , dommage !

  3. Toutalo , oui je me suis fait la même réflexion la crevaison n’apparaissait sur les images de la télé . D’ailleurs Evenepoel était mal placé lors de l’attaque de Roglic qui a été très mal récompensé au final . Une chute bête en plein effort à 100 mètres de l’arrivée . Cette règle des trois kilomètres me gêne un peu . Elle devrait être plus restreinte sur son application .

  4. Pour répondre à l’interrogation concernant la crevaison d’Evenepoel il a changé de vélo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.