Vidéo : La chute de Mathieu van der Poel et Tom Pidcock à Boom

4
425
Vidéo la chute de Mathieu van der Poel et Tom Pidcock à Boom
Image : @Screenshot

Si l’épreuve de Cyclo-cross du Superprestige de Boom, disputée samedi, a couronné Tom Pidcock le champion du monde de la discipline, c’est la chute de Mathieu van der Poel qui a marqué les esprits. Une lourde gamelle dont il a mis plusieurs secondes à se remettre et qui pourrait bien laisser des traces aussi bien pour sa saison des labourés que celle sur route.

C’est dans un virage à gauche, donnant sur des pavés secs que le Néerlandais à glissé entrainant dans sa chute le Britannique de l’équipe INEOS-Grenadiers, et alors que les deux hommes faisaient le forcing pour distancer leurs adversaires. Le coureur de l’équipe Alpecin-Fenix, blessé à l’épaule et au génou, a pris la 13e place.

A LIRE AUSSI : Toute l’actualité du cyclisme

4 Commentaires

  1. Les médias et les observateurs n’ayant d’yeux que pour lui ou presque, cela en ferait presque passer la course des autres au second plan. Comme pour sa reprise victorieuse dimanche dernier en coupe du monde à Hulst, Van der Poel parti placé aux arrières ne fait pas dans la dentelle de Delft ! Il effectue un départ tonitruant et se retrouve très vite en tête, peut-être trop vite, au prix d’un effort de force d’une très haute intensité, sur un braquet assez démentiel… S’en suivent chaque fois un certain relâchement ou quelques fautes : ici, à Boom, c’est la chute ! Boum, bada boum !… Pidcock le suit et tente de l’éviter: il esquisse un pas de tango vers la gauche, mais s’affale lui aussi, heureusement sans gravité. Le champion du monde repart ensuite pour un cavalier seul, gardant en contrôle les trois ou quatre en lutte derrière, Van der Haar, Iserbyt, Vanthourenout, Sweeck, relégués au second plan par l’arrivée en labourés des deux qualifiés « fantastiques »… Entrée dans la danse du troisième, W. Van Aert, aujourd’hui en coupe du monde à Anvers, pour une bataille très attendue, notamment par le public belge…

  2. Blessé légèrement , oui bobo au genou . il n’est pas tombé à 60 km/h aussi . Mais parfois on peut se faire très mal à basse vitesse . Cela ne l’a pas empêché de gagner le lendemain de belle manière et les chutes sur ce genre d’épreuve sont rarement graves . Sa qualité première est son explosivité qui lui permet de faire des différentes sur des terrains adaptés notamment sur les cyclo-cross ou sur des classiques . Il faut aussi comprendre ce coureur qu’il n’a pas eu beaucoup de chances sur la saison route et a soif de victoire et il aime cela , et quand on aime tout est beaucoup plus facile .

  3. La saison commence bien, pourvu qu’il continue à se gameller, van der chaudière. J’en peux plus de ce type.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.