Critérium du Dauphiné victoire de Yates

Adam Yates (Mitchelton-Scott) a terminé de la meilleure des manières le Critérium du Dauphiné. Dans un final exigeant au sommet de Saint-Gervais Mont Blanc, le Britannique a dépassé dans les 50 derniers mètres Dani Navarro (Cofidis), dernier rescapé de l’échappée matinale. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) a pris la 3e place. Geraint Thomas (Team Sky), quatrième de l’étape, a remporté le classement général.

Adam Yates vainqueur à Saint-Gervais Mont Blanc sur le Critérium du Dauphiné

Un final de toute beauté ! Tout s’est joué à cinquante mètres de la ligne d’arrivée pour la dernière étape du Critérium du Dauphiné. A ce moment précis, Adam Yates a privé Dani Navarro, dernier membre de l’échappée matinale, d’une victoire d’étape de prestige à Saint-Gervais Mont Blanc. Cet incroyable retournement de situation a été d’autant plus incroyable que l’avance du coureur de Cofidis à quelques centaines de mètres de l’arrivée semblait suffisante. Mais c’était sans compter sur une ultime grosse accélération du grimpeur de Mitchelton-Scott, qui a laissé sur place Romain Bardet et Geraint Thomas, déjà un peu distancé avant. En quelques secondes seulement, l’écart a fondu entre Yates et Navarro, et les dernières pentes terribles ont fait la différence en la faveur du Britannique.

Avant d’arriver à ce dénouement, l’étape n’a pas été de tout repos. Sur un profil très montagneux, ce sont six hommes en forme qui se sont retrouvés à l’avant. Navarro, Rolland, Tolhoek, Alaphilippe, Gaudu et Ravasi ont espéré aller au bout, mais ils n’ont jamais eu une avance conséquente. Rolland placé 10e au général au matin de cette étape à 4 minutes était une menace, ne laissant pas beaucoup de champ à la tête de course. AG2R La Mondiale a en plus accéléré à moins de 50 kilomètres de l’arrivée. Peu de temps après, Thomas le maillot jaune allait connaître une crevaison devant l’obliger à mener avec ses équipiers une poursuite pour revenir dans le premier peloton. Et c’est à partir de la Côte des Amerands (2,7 km à 11,2%) que la cours est entré dans une nouvelle dimension. Rapidement le groupe de tête s’est cassé ainsi que le groupe maillot jaune réduit à sa plus simple expression avec Thomas, Bardet, Yates, Latour et Geoghegan Hart.

Après une brève descente, le rythme n’a pas faibli dans la Montée du Bettex (7km à 7,7%), ultime ascension de la journée. Martin, Caruso ou encore Zakarin ont pu faire la jonction au pied, mais au fil des kilomètres, ils ont été mis de nouveau en difficulté. Devant, Bardet a essayé à plusieurs reprises sans parvenir à décrocher Yates, alors que Thomas a décroché à la toute fin. Navarro qui avait lâché Gaudu et Rolland était le dernier rescapé, mais tous ses espoirs se sont envolés dans le dernier virage avant de basculer sur la ligne. Yates est passé par là pour rafler la mise.

Pour le leader de la formation de Mitchelton-Scott, ce succès vient en tout cas conclure une magnifique semaine avec une deuxième place au final. Présent à l’avant dans toutes les étapes de montagne, il a affiché déjà une belle forme avant d’entamer le Tour de France, qui est son grand objectif de la saison. Si ce n’est pas le grand favori, cela reste tout de même un très sérieux outsider, comme peut le témoigner sa quatrième place obtenue lors de sa précédente participation en 2016. Un candidat à surveiller donc de très près.

Geraint Thomas empoche son premier Critérum du Dauphiné

Autre Britannique à avoir briller durant toute cette semaine, Geraint Thomas a obtenu la victoire finale au classement général. Et c’est logique au vu de ses différentes prestations. Mis en difficulté aujourd’hui dans la montée finale, c’est seulement là que le Gallois a montré des signes de faiblesse. Sinon du prologue au chrono par équipes en passant par les trois premières étapes de montagne, le parcours réalisé a a été proche de la perfection. Pour lui, il s’agit de sa deuxième grande victoire dans une course par étapes après le Paris-Nice 2016 et lui permet de succéder au palmarès dans le Critérium du Dauphiné à Jakob Fuglsang (Team Astana) vainqueur en 2017. Le podium est complété par Adam Yates et Romain Bardet, qui a montré des signes positifs au fil des jours. Tout ce beau monde et d’autres coureurs plus discrets comme Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) se retrouveront désormais dans un peu moins d’un mois, le 7 juillet prochain, pour le Grand Départ du Tour de France.

Résultats de la course : Critérium du Dauphiné – Etape 7

# Coureur Equipe Temps
1 GRANDE BRETAGNE Adam YATES MITCHELTON – SCOTT 03h 51m 34s
2 ESPAGNE Daniel NAVARRO GARCIA COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 00h 00m 04s
3 FRANCE Romain BARDET AG2R LA MONDIALE 00h 00m 09s
4 ALLEMAGNE Emanuel BUCHMANN BORA – HANSGROHE 00h 00m 14s
5 GRANDE BRETAGNE Geraint THOMAS TEAM SKY 00h 00m 19s
6 IRLANDE Daniel MARTIN UAE TEAM EMIRATES 00h 00m 24s
7 ITALIE Damiano CARUSO BMC RACING TEAM « 
8 FRANCE Guillaume MARTIN WANTY – GROUPE GOBERT 00h 00m 28s
9 FRANCE Pierre Roger LATOUR AG2R LA MONDIALE 00h 00m 35s
10 FRANCE Pierre ROLLAND TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 00h 00m 41s
11 PAYS-BAS Antwan TOLHOEK TEAM LOTTO NL – JUMBO 00h 00m 50s
12 FRANCE Nicolas EDET COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 00h 01m 17s
13 FEDERATION DE RUSSIE Ilnur ZAKARIN TEAM KATUSHA ALPECIN 00h 01m 35s
14 GRANDE BRETAGNE Tao GEOGHEGAN HART TEAM SKY 00h 02m 03s
15 FRANCE David GAUDU GROUPAMA – FDJ 00h 02m 50s
16 ITALIE Valerio CONTI UAE TEAM EMIRATES 00h 03m 07s
17 ITALIE Edward RAVASI UAE TEAM EMIRATES 00h 03m 20s
18 BELGIQUE Xandro MEURISSE WANTY – GROUPE GOBERT 00h 03m 31s
19 FRANCE Warren BARGUIL TEAM FORTUNEO – SAMSIC 00h 03m 34s
20 LETTONIE Toms SKUJINS TREK – SEGAFREDO 00h 03m 54s

Résultats complets de la course Critérium du Dauphiné – Etape 7

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. C’est pas le giro, c’est le dauphiné : Yates remplace Yates et Thomas remplace Froome ; Mais le gallois tire gros et finit quelque peu en baisse là où Froome s’envole tel un papillon n’ayant que le ciel pour l’arrêter. Restons positif à l’analyse, rien d’anormal en cela : l’un s’épuisant et l’autre restant puissant, l’un est en baise quand l’autre s’amuse avec les pelles et les buttes . Pour le reste peu de surprises ici, Bardet offensif mais sans vraiment jouer son va-tout, car il s’agit surtout de ne pas mettre en question la désormais traditionnelle place au dauphiné et d’empocher les précieux points world-tour… Belle huitième place finale de P. Rolland, de nouveau et très heureusement à la lutte pour un classement général.

  2. Belle étape , beau vainqueur, enfin malin le jumeaux . Que dire de plus la montagne est quand même belle , les français sont là , un choua en dessous des autres peut être mais cela se joue à pas grand chose dans l’absolu. . Donc félicitations à nos couleurs . La Sky n’était pas imbattable , enfin elle n’a pas survolé l’épreuve . Romain Barbet est bien , P.R Latour progresse , Guillaume Matin une valeur sure . Pierre Roland m’a surpris . Les grimpeurs sont là . Une victoire d ‘étape française , contrat rempli pour Julian Alaphilippe . Mais je persiste à dire qu’il grimpe mieux qu’il veut le dire . Un peu de travail à faire sur les cols et dans la tête . Mais il tient pas en place , une pile , quelle énergie déployée , il faut surtout la canaliser .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.