GP de Francfort gagné par Kristoff
Alexander Kristoff s'impose une 4e fois à Francfort. Screenshot GP de Francfort
Quatrième victoire de Alexander Kristoff au GP de Francfort
4.8 (95%) 4 votes

La belle série d’Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) continue sur le GP de Francfort. Déjà vainqueur en 2014, 2016, 2017, le Norvégien a de nouveau récidivé cette année en dominant le sprint. Il a devancé Michael Matthews (Team Sunweb) et Oliver Naesen (AG2R La Mondiale).

Alexander Kristoff à l’aise sur le GP de Francfort

Le GP de Francfort c’est sa course ! Déjà lauréat à trois reprises en terre allemande, Alexander Kristoff a de nouveau eu le dernier mot au terme d’un sprint très animé et mouvementé à l’image de la course dans son ensemble. Dans les 500 derniers mètres, Fernando Gaviria a anticipé et pris quelques longueurs d’avance prenant par la même occasion une belle option sur la victoire. Mais se trompant quasiment de direction dans le dernier virage, le Colombien a perdu toute sa vitesse et le reste du peloton l’a débordé. D’ailleurs, ils n’étaient pas très nombreux à se disputer la victoire. A peine une vingtaine de coureurs étaient encore présents au premier échelon de la course. Le nouveau parcours proposé par les organisateurs a fait des dégâts.

Pour cette édition, plus de difficultés étaient à franchir par les coureurs provoquant nécessairement de la fatigue supplémentaire et des cassures. Mais aussi il y a eu une course offensive avec des coureurs tels que Emmanuel Buchmann (Bora Hansgrohe), Gregor Mühlberger (Bora Hasgrohe), Julien Bernard (Trek Segafredo) qui n’ont pas hésité à prendre des risques. Et même Michael Mathhews, deuxième au final, a attaqué à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée pour revenir sur un groupe à l’avant. Une initiative osée, qui finalement lui a peut-être coûté la victoire compte tenu du final.

La première place a été obtenue par Alexander Kristoff, qui a réussi à s’imposer malgré un parcours largement durci. Sprinteur capable de passer les bosses, le champion d’Europe l’a une nouvelle fois démontré contrairement à Marcel Kittel (Katusha Alpecin) présent aussi sur cette course. Pour le Norvégien, cette victoire fait en tout cas du bien à tout points de vue. C’est la troisième de la saison, mais la première depuis le Tour d’Abu Dhabi disputé à la fin février. Mais surtout ce quatrième succès sur les cinq dernières éditions du GP de Francfort lui permet de devenir le seul recordman de l’épreuve, effaçant au passage des tablettes Erik Zabel.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Les principaux animateurs sont bien cités, notamment un Julien Bernard particulièrement offensif et généreux dans l’effort. Signalons également dans l’échappée que l’on a cru un moment capable d’aboutir, la présence des slovànes S.Spilak et G;Bole… Aprés Roglic en Romandie, la Slovénie encore à l’avant !
    Heureusement pour la concurrence que Gaviria s’est trompé de route, sinon ils ne l’auraient jamais revu… Son anticipation rappelait sa victoire dans Paris-Tours.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.