Diego Ulissi : Entre Tour et Giro son coeur balance

0
TODAYCYCLING - Diego Ulissi sera le leader de la formation Lampre-Merida sur la Clasica San Sebastian. Photo : Lampre-Merida.
TODAYCYCLING - Diego Ulissi sera le leader de la formation Lampre-Merida sur la Clasica San Sebastian. Photo : Lampre-Merida.

L’italien Diego Ulissi s’est récemment confié auprès du site Cyclingnews.com sur son Tour Down Under, et sur son futur programme de course. Celui qui reste à 27 ans l’une des cartes maîtresses de son pays souhaiterait faire le Tour qu’il n’a jamais expérimenté à ce jour.

Un bon Tour Down Under

Le coureur de l’UAE Abu Dhabi semble satisfait de son Tour Down Under qu’il a achevé à la 5e place au général, après une 4e place obtenue sur Willunga : « La conclusion de mon 3e Tour Down Under est très positive. Ma condition n’est pas encore optimale, mais hier dans la montée de Willunga, j’ai très bien géré mon effort. Je les ai laissés partir quand ils ont attaqué à vive allure, et j’ai réussi à terminer au sommet en bonne position ».

L’étrange transfert du retraité Joachim Rodriguez avait mis en lumière la nécessité pour la nouvelle structure de se doter de points UCI pour valider sa présence au sein du peloton World Tour. Et force est de constater que ces points demeurent un sujet de préoccupation pour l’équipe, même en début de saision : « C’est important pour l’équipe d’empocher quelques point sur le World Tour. (…) Nous avions de l’ambition en arrivant ici avec les nouveaux de l’équipe ». Parmi ces nouveaux, on y retrouve Ben Swift, dont l’apport semble déjà séduire le coureur Italien : «  Ben Swift, nous connaissons son potentiel, il sera notre homme sur Milan San Remo. Comme il vient d’une grande équipe, il apporte beaucoup d’expérience, il sait comment courir ».

Quid du Tour de France ou du Tour d’Italie ?

Le programme du coureur commence à se dessiner. Même s’il semble, aux dires du coureur Italien, que le Tour ait clairement sa préférence pour cette saison: « il y aura la course chère à l’équipe, le tour Abu Dhabi (…) puis Paris-Nice, Le tour du Pais Vasco, les classiques ardennaises (…) Pour les grands Tours, je prendrais ma décision la semaine prochaine. Je n’ai jamais fait le Tour de France, et je souhaiterais le faire.  C’est peut-être l’année idéale».

Bien entendu, le Giro demeure une possibilité, mais le coureur paraît peu enthousiaste et semble attendre la décision finale de son équipe : « Il y a aussi le Giro, ça reste hypothétique, mais c’est compliqué de faire 2 grands tours sur une période aussi courte.   (…) Le temps est venu pour l’équipe de prendre une décision».

 

VIDEO CYCLISME
L’arrivée à Willunga (5e étape) du Tour Down Under 2017

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE