Alison Jackson lauréate surprise de Paris-Roubaix au bout du suspense

1
928
Alison Jackson lauréate surprise de Paris-Roubaix au bout du suspense
A l'image d'Alison Jackson, ce troisième Paris-Roubaix féminin a souri aux échappés. Photo : A.S.O./Thomas Maheux

Une édition de Paris-Roubaix totalement incroyable avec une issue carrément surprenante. C’est la Canadienne Alison Jackson (EF Education-TIBCO-SVB), membre de l’échappée, qui a triomphé sur le vélodrome de Roubaix en s’imposant au sprint. Katia Ragusa (Liv Racing TeqFind) et Marthe Truyen (Alpecin-Deceuninck) ont complété le podium.

Quel dénouement ! La troisième édition de Paris-Roubaix aura été haletante de bout en bout, avec un scénario totalement imprévisible. De plus en rare, surtout sur une classique de cette dimension, mais l’échappée a eu le dernier mot. A commencer par Alison Jackson réussissant l’exploit de remporter la plus belle victoire de sa carrière à 34 ans.

Effectivement, cette course a pris une tournure particulière dès qu’une échappée de dix-huit coureuses a réussi à prendre du champ par rapport au peloton. Elle va avoir une avance maximale flirtant avec les 6 minutes au moment d’aborder les premiers secteurs pavés. Puis, logiquement, l’écart a diminué progressivement. Mais finalement, à aucun instant, une jonction interviendra entre celles présentes à l’avant et celles réputées comme les favorites.

Jour de gloire pour Alison Jackson

Il y a eu clairement un moment clé avec une grosse chute survenue à un peu moins de 40 kilomètres de l’arrivée. Alors qu’un groupe de cadors commençait à faire son retard de manière sensible sur la tête de course, Lotte Kopecky (Team SD Worx), Lucinda Brand (Trek-Segafredo) et Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo) sont allés notamment au sol. De quoi logiquement désorganiser la poursuite entamée, qui a mis du temps à se relancer. Marianne Vos (Jumbo – Visma), longtemps en poursuite, a ensuite pu revenir comme d’autres coureuses. Mais échoueront toutes de peu par rapport au groupe de tête.

A quelques kilomètres du terme, l’indécision était totale pour savoir à qui allait revenir ce Paris-Roubaix. Finalement, elles ont été sept coureuses, toutes de la première échappée à entrer en tête sur le vélodrome de Roubaix et pouvoir prétendre à la victoire. Si Femke Markus (Team SD Worx) a tout perdu en raison d’une chute, Alison Jackson s’est montrée la plus forte au sprint. La Canadienne a bien fait d’être patiente, car elle vient de décrocher son Graal à 34 ans.

Classement de Paris-Roubaix

1 – JACKSON Alison (EF Education-TIBCO-SVB) en 3:42:56
2 – RAGUSA Katia (Liv Racing TeqFind) m.t
3 – TRUYEN Marthe (Fenix-Deceuninck) m.t
4 – DUVAL Eugénie (FDJ – SUEZ) m.t
5 – BORRAS Marion (St Michel – Mavic – Auber93 WE) m.t
6 – LACH Marta (CERATIZIT-WNT Pro Cycling) + 0:03
7 – KOPECKY Lotte (Team SD Worx) + 0:12
8 – GEORGI Pfeiffer (Team DSM) m.t
9 – CONSONNI Chiara (UAE Team ADQ) m.t
10 – VOS Marianne (Team Jumbo-Visma) m.t

Classement complet

1 COMMENTAIRE

  1. Animée d’une force, d’un courage et d’une détermination exemplaires, et au nombre de kilomètres qu’elle a pu parcourir en tête à relancer sans cesse une échappée à l’issue de plus en plus improbable au fil des kilomètres, la canadienne n’a vraiment pas volé la victoire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.