Jonas Vingeggard vainqueur final survole la dernière étape du Tour du Pays-Basque

2
616
Jonas Vingeggard vainqueur final survole la dernière étape du Tour du Pays-Basque
Sur la dernière étape du Tour du Pays-Basque, Jonas Vingegaard était trop fort pour la concurrence. Photo : @ehitzulia / @SprintCycling

Dominateur sur la sixième et dernière étape du Tour du Pays-Basque, Jonas Vingegaard (Jumbo – Visma) déjà porteur du maillot de leader s’est assuré le gain de cette course par étapes World Tour. Le Danois a repoussé le premier groupe de poursuivants, avec James Knox (Soudal – Quick Step) deuxième et Ion Izagirre (Cofidis) troisième, à un peu moins d’1 minute.

Un véritable récital ! La dernière étape du Tour du Pays-Basque n’a souffert d’aucune contestation, Jonas Vingegaard était bien le plus fort et même largement. Tellement dominateur que le Danois a repoussé le reste de la concurrence à près d’1 minute sur la ligne d’arrivée. De quoi s’assurer de manière ferme et définitive la victoire finale.

Sur un parcours très vallonné autour d’Eibar, le coureur de Jumbo – Visma a d’abord laissé ses rivaux faire le rythme au sein de peloton avant de porter le coup fatal. A 28 kilomètres de l’arrivée, il s’est retrouvé seul à l’avant. Personne n’étant en capacité de le suivre sur les pentes d’Izua (4,1 kms à 9,2%). Toute la fin d’étape s’est alors transformée en un numéro en solitaire. Son avance a même dépassé 1 minute 15 secondes au mieux, avant qu’il ne diminue dans les derniers kilomètres.

Jonas Vingegaard et les autres

Forcément, à l’approche de l’arrivée, le dernier vainqueur du Tour de France a pu davantage profiter en sachant que sa troisième victoire d’étape était dans la poche. Le réel suspense fut de savoir qui allait terminer derrière lui sur le podium au classement général. Mikel Landa (Bahrain – Victorious) a bien réussi à conserver sa place de dauphin en arrivant dans un groupe d’une dizaine de coureurs à 49 secondes du vainqueur. Et aussi devancé de 2 secondes par James Knox pour la deuxième place du jour, profitant d’une mésentente dans le final. Mais l’autre gagnant fut Ion Izagire, qui grâce à sa troisième place de l’étape, a fini au même rang du classement général final. Conséquence, David Gaudu (Groupama – FDJ) quatrième, a perdu sa place sur le podium.

Classement du Tour du Pays-Basque – Etape 6

1 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) en 3:36:42
2 – KNOX James (Soudal – Quick Step) + 0:47
3 – IZAGIRRE Ion (Cofidis) + 0:49
4 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) m.t
5 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) m.t
6 – GAUDU David (Groupama – FDJ) m.t
7 – SCHMID Mauro (Soudal – Quick Step) m.t
8 – YATES Simon (Team Jayco AlUla) m.t
9 – MAS Enric (Movistar Team) m.t
10 – GALL Felix (AG2R Citroën Team) m.t

Classement complet

Classement général final du Tour du Pays-Basque

1 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) en 24:45:24
2 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 1:12
3 – IZAGIRRE Ion (Cofidis) + 1:29
4 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 1:31
5 – MAS Enric (Movistar Team) + 1:36
6 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) + 1:37
7 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 1:38
8 – KNOX James (Soudal – Quick Step) m.t
9 – YATES Simon (Team Jayco AlUla) + 1:39
10 – GALL Felix (AG2R Citroën Team) + 1:50

Classement complet

2 Commentaires

  1. Quelle démonstration , quelle facilité ! pas de trace d’effort sur le visage du Danois alors que les autres rament !
    Confirmation qu’il y a une première et une deuxième division en vélo . Vingegaard comme Pogacar gagneront quand ils l’auront décidé et mis à part Roglic qui pourra bénéficier des largesses de son leader et Evenepoel personne ne pourra rivaliser et comme V D Poel , V V Aert voire Pidckok vont se partager les lauriers sur les classiques on peut se demander si cette saison ne va pas être un peu insipide !
    Seule incertitude : qui du Danois ou du Slovène s’imposera sur le TDF ??

  2. Vingegaard vainqueur du général et des trois dernières étapes; de quoi penser à Roglic qui en remporta trois sur Tirreno ou deux en Catalogne, mais peut-être plus encore à la manière dominatrice de Pogacar en Andalousie ou dans Paris-Nice.
    Ce Tour du Pays Basque en pris une tournure bien particulière, un peu comme dans le récent Tour de Catalogne écrasé par le duel Roglic-Evenepoel, la course se trouvant alors trop exclusivement axée autour des leaders dominateurs, et perdant alors une part de son intêrét.. Devant la force du leader chacun chercha donc à préserver son rang ou à se hisser au podium, auquel accédent finalement de manière très justifiée les basques Landa et Izagirre, les deux plus offensifs ou déterminés à briller, sur leurs terres, devant leur beau public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.