Alvaro Hodeg remporte la 3ème étape du Tour de Pologne
Alvaro Hodeg remporte la 3ème étape du Tour de Pologne - Photo : Tour de Pologne

Alvaro Hodeg a remporté la 3ème étape du Tour de Pologne, disputée entre Stadion Slaski et Zabrze (140 kilomètres). Le Colombien de la formation Quick-Step Floors a devancé au sprint Dan McLay (EF Education First) et André Greipel (Lotto-Soudal). Coup double pour le vainqueur du jour qui s’empare de la tête du classement général pour deux secondes, devant Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe).

Alvaro Hodeg, vainqueur de la 3ème étape du Tour de Pologne

Peu après le départ de cette troisième étape, quatre coureurs prennent le large et forme l’échappée du jour. il s’agit de Jenthe Biermans (Katusha-Alpecin), Mathias Le Turnier (Cofidis), Michal Paluta (CCC) et Alexander Foliforov (Gazprom-RusVelo). Derrière, la formation Bora-Hansgrohe du maillot jaune Pascal Ackermann, le leader de l’épreuve, assure l’essentiel du travail et contrôle l’écart entre les hommes de tête et le peloton.

L’échappée du jour, 3ème étape du Tour de Pologne – Photo : Twitter Tour de Pologne

A 15 kilomètres de l’arrivée, alors que la Groupama-FDJ est en tête, l’écart n’est plus que de 27 secondes. L’équipe française roule pour son sprinteur Marc Sarreau, 7ème de l’étape la veille. Sans surprise, elle reprend l’échappée cinq kilomètres plus loin.

Dans un sprint rondement mené par la Quick-Step Floors, Alvaro Hodeg remporte l’étape devant le Britannique Dan McLay (EF Education First) et l’Allemand André Greipel (Lotto-Soudal). Coup double pour le vainqueur du jour qui s’empare de la tête du classement général pour deux secondes, devant Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe).

Elodie LEQUILBEC

2 commentaires

  1. Il y avait le sprint du jeune sprinter de la Quickstep et puis celui des autres… Si bien que le lanceur Morkov arrive même 7é, juste devant Marc Sarreau, le sprinter de la FDJ, pourtant très correctement emmené par son train, dont Mickael Delage, le dernier en lice… Espérons que M.Delage conservera une place dans cette équipe FDJ qui comprend une multitude de coursiers parfois aussi solides que les sprinters qu’ils emmènent… Ensuite, au-delà du top 10 car il y a pléthore de gars rapides ici, arrive Venturini et puis, au-delà du top 20, N.Bouhanni peste et frappe son guidon au passage de la ligne. On ne le voit pas sur cette photo d’arrivée, il est plus loin, sur la gauche de la chaussée.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.