Arnaud Démare vainqueur de Paris-Tours 2021
Arnaud Démare a été très solide dans le final de Paris-Tours.
0 Partages

Au terme d’une 115e édition décousue et totalement indécise jusqu’au bout, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s’est imposé sur Paris-Tours 2021. Revenu dans le dernier kilomètre sur le duo de tête composé de Franck Bonnamour (B&B Hotels P/B KTM) finalement deuxième et Stan Dewulf (AG2R Citroën Team) quatrième, le Français a fait la différence au sprint. Le podium est complété par Jasper Stuyven (Trek-Segafredo).

Arnaud Démare brille sur la Classique des feuilles mortes

La saison se termine de la plus belle des manières pour Arnaud Démare. A son aise sur le tracé exigeant de Paris-Tours avec ses différents chemins de vigne, le coureur de Groupama-FDJ a conclu au sprint face à trois autres coureurs. Le Français renoue avec une victoire qui l’avait fui depuis juin et la Route d’Occitanie. De quoi finir sur une belle note, et débuter l’intersaison avec le sentiment du devoir accompli.

Franck Bonnamour confirme

Dans cette 115e édition, les attaquants ont clairement eu la part belle. S’ils ne sont pas parvenus à s’imposer, Franck Bonnamour super combatif du dernier Tour de France et Stan Dewulf ont pesé jusque dans le final et ont été des prétendants sérieux à la victoire. Après avoir fait la différence dans les chemins de vigne en compagnie de Frederik Frison (Lotto Soudal), qui a été victime d’une crevaison dans les derniers kilomètres, ils ont longtemps résisté au retour du duo Arnaud Démare, Jasper Stuyven. Celui-ci s’est formé à une dizaine de kilomètres de l’arrivée et a ensuite entamé une poursuite qui a tenu toutes ses promesses.

C’est après le passage à la flamme rouge, sur l’avenue de Grammont, qu’une jonction s’est opérée en tête de course. Bonnamour, Dewulf, Démare et Stuyven allaient alors se disputer la victoire. Après un bref temps d’observation, le sprint a été lancé par Démare. Le triple champion de France s’est avéré le plus costaud en résistant parfaitement au retour de Stuyven et à la belle résistance de Bonnamour. La 84e victoire de sa carrière se faisait attendre depuis quelques mois, mais lui permet de bien finir la saison.

Paris-Tours 2021 : Top 20

Consultez le classement complet.

1 – DÉMARE Arnaud (Groupama – FDJ) les 212 km en 4:33:07
2 – BONNAMOUR Franck (B&B Hotels p/b KTM) m.t
3 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) m.t
4 – DEWULF Stan (AG2R Citroën Team) + 0:03
5 – VAN POPPEL Danny (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:40
6 – COQUARD Bryan (B&B Hotels p/b KTM) m.t
7 – MARIT Arne (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
8 – PASQUALON Andrea (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
9 – TRARIEUX Julien (DELKO) m.t
10 – CAPIOT Amaury (Team Arkéa Samsic) m.t
11 – VAN HOECKE Gijs (AG2R Citroën Team) m.t
12 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Fenix) m.t
13 – LEROUX Samuel (Xelliss – Roubaix Lille Métropole) m.t
14 – TABELLION Valentin (Xelliss – Roubaix Lille Métropole) m.t
15 – ALLEGAERT Piet (Cofidis, Solutions Crédits) m.t
16 – TURGIS Anthony (Team TotalEnergies) m.t
17 – BERRADE Urko (Equipo Kern Pharma) m.t
18 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) m.t
19 – ADRIÀ Roger (Equipo Kern Pharma) m.t
20 – VAN EMDEN Jos (Team Jumbo-Visma) m.t

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. OUF de soulagement pour Arnaud Démare..! (C’est mérité..!)
    Belle course d’équipe pour Arnaud Démare qui a pris ses responsabilités sur le final ..!
    Encore un beau tir groupé des Français..!

  2. Victoire au bout d’un beau suspense et en toute fin de saison pour A. Démare, comme un soulagement pour lui et son encadrement… Même si les Groupama faisaient partie des plus forts, Démare lui-même, dans une tentative plus ou moins désespérée et animé d’une farouche détermination, attaque et part afin de tenter de revenir sur un trio à l’avant !… Dans la côte de Vouvray, le Démare nouveau est arrivé !… Face à la forte concurrence des sprinteurs qui lui barrent si souvent la route, Delage à la retraite et Guarnieri en vadrouille, le picard en viendrait-il à une autre manière d’aborder la course ?… Fini le train qui perd ses wagons ou qui déraille, place aux espoirs des temps passés et aux plus belles victoires !… Ici, c’est le Paris-Tours nouvelle version, à la fois course et petite loterie dans les vignes, aux châteaux des rois où la crevaison est reine… Malheureux trio à l’avant qui perd son Lotto Frison sur crevaison et qui s’expose au retour du duo Démare-Stuyven, etc… Sur ces entrefaites, Bonnamour perd quelque peu sa première chance de victoire , le trio devient duo et se fait croquer aux cinq cents mètres, mais ce jeune Bonnamour, dont la gazette annonce le mariage la semaine prochaine, confirme malgré tout ses performances du dernier Tour de France, avec, depuis lors, une très belle régularité dans les résultats…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.