Astana Route d'Occitanie 2018
Luis Leon Sanchez sera le chef de file d'Astana sur la Route d'Occitanie 2018. - Photo : Astana.

Astana comptera sur Luis Leon Sanchez sur la Route d’Occitanie 2018 (14 au 17 juin) pour bien figurer au classement général. Auteur d’un bon Tour d’Italie et d’un excellent début de saison, l’Espagnol peut nourrir des ambitions sur cette 42e édition de l’épreuve.

À lire : La présentation complète de la Route d’Occitanie 2018

Luis Leon Sanchez voudra briller sur la Route d’Occitanie 2018

Ça sera sa troisième participation. Luis Leon Sanchez sera en effet présent sur la Route d’Occitanie 2018 après 2009 et 2014 où il avait terminé 50e et 89e au classement général. Cette année, l’Espagnol, qui sera le leader d’Astana, doit sûrement espérer faire beaucoup mieux et il peut être optimiste. Sa saison 2018 est excellente pour le moment. En plus de ses deux victoires sur le Tour de Murcie et sur la 4e étape du Tour des Alpes, où il a fini 8e au général, il a terminé 8e du Tour Down Under, 2e du Tour de la Communauté de Valence et 5e du Tour d’Andalousie. Des résultats de bonne facture qui en disent long sur la forme du natif de Mula. Luis Leon Sanchez peut s’appuyer sur un Tour d’Italie où il a souvent été à l’avant mais sans succès. Au final, une 25e place au général.

Sur la Route d’Occitanie, il fera partie des favoris, mais il aura fort à faire avec la concurrence qui sera très relevée cette année. Il devra faire avec la présence d’Alejandro Valverde, d’Alexis Vuillermoz ou encore de Kenny Elissonde qui ne se laisseront pas faire et la bataille s’annonce déjà explosive. Avant le Tour de France qui débute le 7 juillet de Noirmoutier, Luis Leon Sanchez voudra très certainement s’affuter.

Composition de la formation Astana sur la Route d’Occitanie 2018

  • Luis Leon Sanchez
  • Moreno Moser
  • Zhandos Bizhigitov
  • Yevgenyi Gidich
  • Nikita Stalnov
  • Bakhtiyar Kozhatayev
  • Sergei Chernetskii

Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.