Tour de France 2020 change de leader
Julian Alaphilippe contraint de céder sa tunique jaune. Photo : A.S.O./Alex Broadway
0 Partages

La cinquième étape du Tour de France a été calme, et pourtant le maillot jaune a changé d’épaules. Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) leader depuis son succès de la 2e étape a été pénalisé de vingt secondes pour s’être ravitaillé dans les 20 derniers kilomètres, ce qui n’était pas autorisé. Cela profite à Adam Yates (Mitchelton-Scott) qui se retrouve premier au classement général. Quant à Alaphilippe, il est maintenant 16e à seize secondes.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

4 commentaires

  1. Ce Tour de France est décidément trés spécial : Sur l’étape du jour, aucune échappée bidon, publicitaire, etc..!. Si pénibles pour ceux qui s’y adonnent mais inutiles au plan purement sportif !… Cela donnerait l’impression d’un pacte, d’une certaine solidarité entre les équipes, un peu comme le premier jour lorsque tous ou presque décidèrent d’interrompre les hostilités… La période ouvrirait donc la porte à un peu plus de solidarité… ?… Peut-être, mais il s’agit surtout de survivre, et le Tour sera long, difficile, plein d’imprévus…
    Imprévue et inédite cette pénalité de 20 secondes qui prive J. Alaphilippe d’un maillot jaune… Les commissaires à rien ne pouvaient que sévir, les images télé faisant désormais office de caméras de surveillance… Mais pourquoi ne s’ empressent-ils donc pas d’appliquer leur règlement partout ! Comme par exemple pour l’arrivée à Sisterons !… Et pourtant Ewan y fait un superbe slalom entre les quilles, etc… !… Il n’y avait pas eu de chutes, heureusement…

  2. Pour ce qui est de rester en jaune en puisant dans ses réserves, Julian à déjà fait ses preuves en 2019 .
    L’équipe Deceunink n’est pas construite pour contrôler la course pendant 20 jours en protégeant à la fois Sam Benneth en vert et Julian en jaune.
    La perte de 20 » n’est jamais une bonne nouvelle !
    Par contre notre puncher n’ a rien perdu à la pédale, et se replace en embuscade dans la roue d’ une quinzaine d’attentistes, qui pour la plupart n’ont pas gagné d’étape ni portés le maillot jaune.
    Passée la frustration Julian Alaphillipe peut réajuster sa tactique pour briller à nouveau sur ce tour de France.

  3. Ce TDF en effet n’a rien à voir avec un vrai tour de France: il donne l’impression de ne servir qu’à renflouer les caisses les plus diverses… sans compter les tractations le soir … un dossier est de cours de constitution sur la corruption… selon ce que je sais.

  4. Oui l équipe Deceunick n ‘est pas construite pour le classement général . Il n ‘ y a personne pour soutenir Julian Alaphilippe dans la haute montagne . Cela dit il n’est pas là pour le général , il le répète assez souvent quand la question est posée . Sur la pénalité je la trouve excessive . Une amende aurait suffi amplement . Mettre 20 secondes de pénalité je trouve cela disproportionné , pourquoi pas 5 ou 50 secondes étonnant ces barèmes , un règlement à revoir . De plus cela touche le leader de la course . Assez moyen je me demande si au Giro ou la Vuelta la sanction aurait été la même avec un coureur italien ou Espagnol . Bon c est le règlement . Mais mince on adore se flagellé en France .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.