Audrey Cordon-Ragot décroche le graal
Audrey Cordon-Ragot portera le maillot tricolore sur l'ensemble des courses en ligne. Photo : @FFCyclisme
0 Partages

Audrey Cordon-Ragot peut savourer. Elle est devenue pour la première fois championne de France sur la course en ligne alors que dans le même temps la membre de Trek-Segafredo avait déjà sacrée à quatre reprises sur l’épreuve contre-la-montre. Assurément, un vrai soulagement pour la jeune femme, qui vient de vivre sa plus belle émotion sportive.

Audrey Cordon-Ragot se souviendra à jamais de ce 22 août 2020, qui vient de la sacrer championne de France. Leader avec Pauline Ferrand-Prévot de ce cyclisme féminin national. elle courrait derrière cette consécration qu’elle vient enfin d’obtenir à force d’abnégation. Et cela, seulement 24 heures après avoir essuyé une défaite sur le chrono en terminant à la deuxième place, battu par Juliette Labous. Elle voulait réagir. « C’est bien d’annoncer mais mieux de concrétiser. C’est une grosse fierté, je n’en reviens pas ». a-t-elle confié rempli d’émotions après l’arrivée au micro de France 3.

Audrey Cordon-Ragot avec le maillot bleu-blanc-rouge sur les épaules

Bien sûr, ce succès, Cordon-Ragot est allée le chercher seul en prouvant sa supériorité. Mais elle a tenu à remercier un coureur professionnel masculin dont les conseils promulgués l’ont guidé sur toute la course. « Oui, c’est vrai je connais le circuit par cœur. Le plus dur ce n’est pas forcément dans les bosses mais c’est sur ce plat breton. Je voulais faire le départ, m’isoler rapidement. J’ai eu une discussion avec Pierre Rolland, qui m’a mise en garde en me disant de garder la tête froide et le cœur chaud. J’y ai pensé toute la course. Je me suis dit ne t’énerve pas.»

Mêlée à la joie de cette mémorable victoire, il y avait également du soulagement. Un sentiment facilement compréhensible en sachant que cette course en ligne n’avait jamais été une réussite. « Je suis passée tellement de fois à côté ! J’espère que je le porterai dignement. Est-ce que c’est le plus beau moment de ma carrière ? Oui, définitivement.»

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.