Bastien Tronchon remporte la 3e étape du Tour de Burgos 2022

6
573
Bastien Tronchon remporte 3e étape Tour Burgos 2022
Pour sa première course chez les pros, Tronchon connaît déjà le succès. Photo DR

Deux Français aux deux premières places sur la 3e étape du Tour de Burgos ! Le stagiaire de la formation AG2R Citroën Team, Bastien Tronchon, a surpris tout son monde en décrochant sa première victoire chez les professionnels à Villarcayo après 156 kilomètres quasiment intégralement en échappée. Il a devancé au sprint Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers), l’autre grand gagnant du jour qui s’est emparé de la tête du classement général.

Connaissiez-vous Bastien Tronchon ? Non ? Logique, car le jeune français de 20 ans n’avait pas encore évolué au niveau professionnel avant ce Tour de Burgos où il vient de frapper un grand coup. Dans une épreuve où de nombreuses équipes WorldTour et de nombreux coureurs de renom sont alignés, le coureur d’AG2R Citroën vient de s’adjuger la troisième étape, avec la manière. Après avoir fait partie de l’échappée de jour, Tronchon a tenu le choc dans l’ascension la plus difficile, le Picon Blanco. Puis a tenu la cadence de Sivakov dans les 30 derniers kilomètres, sorti du groupe des favoris, et qui a montré sa supériorité.

Tronchon, la belle surprise

Dans le final, Tronchon s’est efforcé de ne pas lâcher la roue de Sivakov, qui était en grande forme. D’ailleurs, le groupe des prétendants au général a eu beaucoup du mal à lui reprendre du temps. Il y a eu 28 secondes enregistrées sur la ligne d’arrivée. Une belle opération réalisée par le coureur d’INEOS Grenadiers, qui dispose d’un bel avantage pour remporter le Tour de Burgos. Mais il reste deux étapes à disputer, dont surtout la dernière qui s’annonce décisive en s’achevant à Lagunas de Neila, par une arrivée au sommet.

Classement – Etape 3 du Tour de Burgos – Top 20

1 TRONCHON BastienAG2R Citroën Team3:42:17
2 SIVAKOV PavelINEOS Grenadiers,,
3 VALVERDE AlejandroMovistar Team0:28
4 GUERREIRO RubenEF Education-EasyPost,,
5 GEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers,,
6 VAN WILDER IlanQuick-Step Alpha Vinyl Team,,
7 BUITRAGO SantiagoBahrain – Victorious,,
8 NIBALI VincenzoAstana Qazaqstan Team,,
9 ELISSONDE KennyTrek – Segafredo,,
10 CHAVES EstebanEF Education-EasyPost,,
11 RODRÍGUEZ CarlosINEOS Grenadiers,,
12 KELDERMAN WilcoBORA – hansgrohe,,
13 BUCHMANN EmanuelBORA – hansgrohe,,
14 DÍAZ José ManuelBurgos-BH,,
15 HINDLEY JaiBORA – hansgrohe,,
16 NICOLAU JoelCaja Rural – Seguros RGA,,
17 ALMEIDA JoãoUAE Team Emirates,,
18 CHAMPOUSSIN ClémentAG2R Citroën Team,,
19 SOSA Iván RamiroMovistar Team,,
20 DE PLUS LaurensINEOS Grenadiers,,

Classement général – Etape 3 du Tour de Burgos – Top 20

1 SIVAKOV PavelINEOS Grenadiers11:14:36
2 BUITRAGO SantiagoBahrain – Victorious0:23
3 GUERREIRO RubenEF Education-EasyPost0:26
4 GEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers,,
5 HINDLEY JaiBORA – hansgrohe,,
6 CHAVES EstebanEF Education-EasyPost0:28
7 NIBALI VincenzoAstana Qazaqstan Team,,
8 KELDERMAN WilcoBORA – hansgrohe,,
9 DE PLUS LaurensINEOS Grenadiers,,
10 VAN WILDER IlanQuick-Step Alpha Vinyl Team,,
11 RODRÍGUEZ CarlosINEOS Grenadiers0:33
12 BUCHMANN EmanuelBORA – hansgrohe,,
13 NICOLAU JoelCaja Rural – Seguros RGA0:42
14 ELISSONDE KennyTrek – Segafredo,,
15 ALMEIDA JoãoUAE Team Emirates,,
16 LÓPEZ Miguel ÁngelAstana Qazaqstan Team,,
17 CHAMPOUSSIN ClémentAG2R Citroën Team,,
18 BIZKARRA MikelEuskaltel – Euskadi,,
19 SOSA Iván RamiroMovistar Team,,
20 PERNSTEINER HermannBahrain – Victorious0:47

6 Commentaires

  1. Victoire surprise d’un jeune espoir, B. Tronchon, vingt-ans, unique rescapé de l’échappée du jour, avec cet incontestable mérite d’avoir su rester en tête et résisté jusqu’au bout, mais toutefois cette réserve que l’on a toujours par rapport à celui qui ne prend pas de relais et sprinte à l’arrivée pour la victoire, et aussi parfois pour une future pancarte… D’esprit très sportif, Sivakov faisait un peu la tête, mais ainsi va la course…
    L’étape confirme la grande condition actuelle de P. Sivakov, dernièrement second d’Evenepoel à San Sébastian et peut-être en passe de gagner ses galons de co-leader pour Inéos, avec Carapaz, pour la prochaine vuelta. Cela devrait dépendre du dernier jour, peut-être des derniers kilomètres à Lagunas de Neila, dans des forts pourcentages qui, à priori, ne l’avantageraient pas trop… Chaves et Guerreiro de EF, les escaladeurs gagnants du Ventoux, sont assez proches et tenteront sans doute de l’ennuyer…
    Abondance de biens, départs en vue ou rivalités cachées nuisant parfois, il reste que trois Bora, Kelderman, Hindley et Burchman plus trois EF, Carthy, Guerreiro et Chaves ne reprirent rien à ce Sivakov parti dans le Picon, à son meilleur, sans doute également au plan mental, puisque performant également dans la descente du Picon, un terrain qu’il craignait quelque peu ces dernières années, parfois pris par des chutes… L’étape confirme donc, si besoin est, que pour le coup, la descente du Picon réussit bien aux français : Bardet l’an passé, Sivakov et Tronchon cette année.

  2. S’agissant de la victoire de ce jeune coureur Tronchon, il existe un précédent dans son processus. L’Allemand Politt avait vu la victoire (d’étape) lui échapper par un Français de Total énergies sur un certain Paris-Nice il y a 3 ans.

  3. Oui Merlin, je pense aussi immédiatement à J.Cousin qui n’a plus rien gagné après; aujourd’hui, Bastien Tronchon est forcément très heureux de sa victoire; ce qui est à mon sens un peu ennuyeux, c’est que le coureur rapporte avoir surtout obéi aux consignes de son directeur sportif, ce que ce dernier a d’ailleurs confirmé… ça ne date pas de cette époque… Il y a des cas, seulement connus par les acteurs du milieu, où certaines carrières sont très contrariées, voire stoppées, après des victoires sujettes à discussions; pas forcément des histoires de « ratagasses »… Cela peut concerner des coureurs de valeur, avec un beau palmarès…

  4. SIVAKOV un coureur attachant d’une bonne éducation qui marche fort en ce moment il est costaud…!
    Souhaitons lui que sa carriere décolle enfin vers les sommets..?

    BRAVO au Jeune TRONCHON il a écouté les consignes en restant dans les roues sans se faire décrocher maintenant le plus dur reste a faire confirmer ..?

  5. Réponse à Corse 25:iui, vous avez raison, s’agissant de Sivakov. C’est un Garson attachant. Mais, comme vous le précisez fort justement, il gagne peu de courses. C’est seulement 3 victoires au compteur. Est ce qu’il doit se sacrifier pour un leader dans son équipe Ineos ? C’est peut-être le cas. En devenant leader d’une équipe, sa situation serait elle meilleure en termes de victoires ? Je l’ignore. Attendons donc le 31/12-2023, la date de la fin de son contrat pour y voir plus clair.
    En ce qui concerne le jeune Tronchon, le plus dur reste à confirmer. En parcourant les pages de l’histoire du cyclisme, combien de jeunes étaient promis à une magnifique réussite qu’ils n’ont pas(hélas !) connue ! Des Français, Champions du monde (en amateurs) ou en Elite qui n’ont jamais confirmé. (sans vouloir être méchant à leur égard). C’est pourquoi, il ne faut pas s’enflammer (trop prématurément) à la réussite de ce coureur généreux dans l’effort et pour le moins sympathique. Il faut raison garder. (pour une fois qu’un Français gagne !)

  6. Oui tout a fait d’accord avec vous Merlin..!

    Nous allons donc continuer a suivre la carriere de SIVAKOV et garder un OEIL sur le Jeune Prometteur..?TRONCHON.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.