Ben O’Connor remporte la 9e étape du Tour de France 2021, Tadej Pogacar conforte le jaune

2
1210
Ben O'Connor survole la 9e étape du Tour de France 2021
Ben O'Connor large vainqueur pour la première arrivée au sommet.

Ben O’Connor (25 ans) a remporte la dantesque 9e étape du Tour de France 2021. Entre Cluses et Tignes, la pluie n’a jamais cessé ce dimanche 4 juillet. Certains, transis de froid, ont tout perdu dans la dernière ascension. Mais l’Australien de la formation AG2R Citroën a bien géré son effort dans la montée vers Tignes pour s’offrir un succès de prestige. Il en a également profité pour se replacer au classement général. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a conforté son maillot jaune en ayant distancé encore tous ses concurrents.

Une échappée pour les pois et la victoire d’étape

C’est dans le premier col que les hostilités ont été lancées. Dans la Côte de Domancy, deux bagarres se sont joués : prendre l’échappée du jour et aller chercher les points au classement du maillot vert. Sonny Colbrelli et Michael Matthews se sont livrés une bataille acharnée pour prendre 20 points. Mais, aussitôt, les grimpeurs ont repris le relais. Julian Alaphilippe notamment s’est montré à l’avant mais il a raté le bon coup. Devant, se sont Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), Michael Woods (Israel Start-Up Nation), Sergio Higuita (EF Education Nippo), Ben O’Connor (AG2R Citroën), Lucas Hamilton (BikeExchange) ont pris quelques longueurs d’avance sur un gros groupe. Wout Poels (Bahrain-Victorious), le maillot à pois, a été présent un temps dans ce bon groupe. Mais il a finalement cédé et laissé passer de nombreux points au classement de la montagne face à Quintana.

Nairo Quintana donne tout dans le Col du Pré

Dans le Col du Pré, Nairo Quintana, déjà défait de Poels, s’est montré beaucoup plus fort que Woods qui a fini par exploser. Dans le Cormet de Roselend, O’Connor et Huiguita sont montés avec le Colombien d’Arkéa-Samsic. Mais c’est bien ce dernier qui est allé chercher les points au sommet, s’assurant presque de prendre le maillot à pois. La descente du Cormet de Roselend a été dantesque. Transis de froid, les coureurs ont été plus que prudents et certaines chutes ont alors eu lieu. O’Connor lui, a été distancé par les deux Colombiens à l’avant.

O’Connor piège les Colombiens

Au pied de la montée de Tignes, les cartes dans l’échappée ont été redistribuées. Ben O’Connor de retour, c’est Nairo Quintana qui a littéralement explosé. Complètement à l’arrêt, le pensionnaire de l’équipe Arkéa-Samsic a été rapidement écarté de la victoire d’étape. Quelques kilomètres plus loin, c’est Higuita qui a complètement lâché prise. O’Connor a alors géré son effort à plus de 10 kilomètres de l’arrivée. L’Australien de l’AG2R Citroën, en plein gestion, n’a jamais vu le retour d’adversaires de l’arrière et s’est offert une victoire de prestige à Tignes. Dans le groupe des favoris, INEOS Grenadiers a pris le manche en imposant son rythme. Richard Carapaz a tenté une attaque. Mais il a été contré par Tadej Pogacar qui est parti seul !

Classement – Etape 9 Tour de France 2021 – Top 20

Retrouvez le classement complet de la 9e étape du Tour de France 2021.

1 – O’CONNOR Ben – AG2R CITROEN TEAM – 4:26:43
2 – CATTANEO Mattia – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +05:07
3 – COLBRELLI Sonny – BAHRAIN VICTORIOUS – +05:34
4 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +05:36
5 – BONNAMOUR Franck – B&B HOTELS P/B KTM – +06:02
6 – POGAČAR Tadej – UAE TEAM EMIRATES – +06:02
7 – CARAPAZ Richard – INEOS GRENADIERS – +06:34
8 – VINGEGAARD Jonas – JUMBO-VISMA – +06:34
9 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +06:34
10 – URAN Rigoberto – EF EDUCATION – NIPPO – +06:34
11 – QUINTANA Nairo – TEAM ARKEA – SAMSIC – +06:38
12 – GUERREIRO Ruben – EF EDUCATION – NIPPO – +06:47
13 – KELDERMAN Wilco – BORA – HANSGROHE – +06:47
14 – GAUDU David – GROUPAMA – FDJ – +07:32
15 – LUTSENKO Alexey – ASTANA – PREMIER TECH – +07:36
16 – KONRAD Patrick – BORA – HANSGROHE – +07:36
17 – BILBAO LOPEZ DE ARMENTIA Peio – BAHRAIN VICTORIOUS – +07:59
18 – VALVERDE Alejandro – MOVISTAR TEAM – +07:59
19 – THOMAS Geraint – INEOS GRENADIERS – +09:41
20 – COSNEFROY Benoit – AG2R CITROEN TEAM – +10:23

Classement général Etape 9 Tour de France 2021 – Top 20

Retrouvez le classement général complet du Tour de France 2021.

1 – POGAČAR Tadej – UAE TEAM EMIRATES – 34:11:10
2 – O’CONNOR Ben – AG2R CITROEN TEAM – +02:01
3 – URAN Rigoberto – EF EDUCATION – NIPPO – +05:18
4 – VINGEGAARD Jonas – JUMBO-VISMA – +05:32
5 – CARAPAZ Richard – INEOS GRENADIERS – +05:33
6 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +05:47
7 – KELDERMAN Wilco – BORA – HANSGROHE – +05:58
8 – LUTSENKO Alexey – ASTANA – PREMIER TECH – +06:12
9 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +07:02
10 – GAUDU David – GROUPAMA – FDJ – +07:22
11 – BILBAO LOPEZ DE ARMENTIA Peio – BAHRAIN VICTORIOUS – +08:38
12 – CATTANEO Mattia – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +11:38
13 – PARET PEINTRE Aurélien – AG2R CITROEN TEAM – +11:54
14 – TEUNS Dylan – BAHRAIN VICTORIOUS – +20:54
15 – CHAVES RUBIO Jhoan Esteban – TEAM BIKEEXCHANGE – +22:22
16 – QUINTANA Nairo – TEAM ARKEA – SAMSIC – +24:25
17 – BONNAMOUR Franck – B&B HOTELS P/B KTM – +25:07
18 – POELS Wouter – BAHRAIN VICTORIOUS – +25:59
19 – MEINTJES Louis – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +26:40
20 – VAN AERT Wout – JUMBO-VISMA – +27:23

2 Commentaires

  1. Félicitation aux coureurs, même ceux qui doivent abandonner , le tour est très dure, froid plus, l’insécurité due à une préparation ne tenant pas compte assez de la sécurité des parcours très sinueux?
    Mais à contrario, les responsable on une tâche très ingrate, pas question de les clouer aux pilori.

  2. L’étape pourrait être qualifiée de « dantesque », mais il convient de ne pas trop abuser de l’expression. Nous retenons néanmoins ces images de coureurs totalement frigorifiés ou dans l’incapacité d’aborder les descentes.
    La recherche toujours plus effrénée d’un minimum de masse graisseuse, les gabarits de plus en plus maigres voire squelettiqes de certains ne favorisent pas l’évolution à vélo en montagne par temps froid et pluvieux…
    Beau succés d’O’Connor, l’australien s’affirmant de trés loin comme la recrue la plus performante d’AG2R. Pogacar demeure à un niveau trop différent de ses adversaires pour envisager un changement, mais la lutte pour le top 10 garde un intérêt, notamment pour les coureurs eux-mêmes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.