Championnat de France 2021 : Le classement complet du contre-la-montre hommes à Epinal
Photo : Groupama-FDJ
0 Partages

Benjamin Thomas (25 ans) a été sacré champion de France du contre-la-montre 2021 à Epinal. C’est d’ailleurs le carton plein pour la formation Groupama-FDJ qui a placé un coureur sur chaque marche du podium. Pour son deuxième succès sur le championnat de France du chrono, Thomas a devancé ses coéquipiers Bruno Armirail (+30 sec) et Alexys Brunel (+54 sec). Rémi Cavagna (Deceuninck – Quick Step), le vainqueur sortant, a fini très loin en raison d’un ennui mécanique.

Classement Championnat de France CLM 2021 – Top 20

Le classement complet du championnat de France 2021 du contre-la-montre.

1 – THOMAS Benjamin – GROUPAMA – FDJ – 00:55:16.957
2 – ARMIRAIL Bruno – GROUPAMA – FDJ – 00:55:47.020
3 – BRUNEL Alexys – GROUPAMA – FDJ – 00:56:11.240
4 – LATOUR Pierre – TOTAL DIRECT ENERGIE – 00:56:26.266
5 – LAPORTE Christophe – COFIDIS – 00:56:47.833
6 – DAVY Clément – GROUPAMA – FDJ – 00:57:17.276
7 – CABOT Jeremy – TOTAL DIRECT ENERGIE – 00:57:17.910
8 – PEREZ Anthony – COFIDIS – 00:57:21.990
9 – ROSSETTO Stéphane – ST MICHEL – AUBER 93 – 00:57:40.001
10 – GUERNALEC Thibault – TEAM ARKEA – SAMSIC – 00:57:59.161
11 – PARET PEINTRE Aurélien – AG2R CITROEN TEAM – 00:58:08.871
12 – VAUQUELIN Kévin – – 00:58:19.643
13 – CARISEY Clément – DELKO – 00:58:45.528
14 – BERTHET Clément – DELKO – 00:58:50.061
15 – DELPHIS Thomas – – 00:59:16.251
16 – ERMENAULT Corentin – – 00:59:23.067
17 – LINO Julian – – 00:59:25.431
18 – LOUVEL Matis – TEAM ARKEA – SAMSIC – 00:59:25.489
19 – BACON Romain – – 00:59:29.047
20 – PAILLOT Yoann – ST MICHEL – AUBER 93 – 00:59:30.722

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. Avec le circuit proposé dimanche dans la course en ligne, personne ne s’attend à voir Démare et son train. Ce jeudi paraissait par contre réservé au TGV de Clermont et chacun s’attendait à voir Rémy Cavagna exact au rendez-vous… Contrairement à certaines années précédentes où le TGV se présentait au départ avec sa propre voiture personnelle, ce qui conduisait parfois à certains fiascos, il serait venu cette fois-ci avec le bus, la voiture des directeurs storpifs et tout le toin-toin-… Mais malheureusement et une nouvelle fois pourrait-on dire, notre TGV se trouve dans un mauvais jour, un jour sans, le jour de ce championnat… Les vitesses qui passent pas, le tuyau de la pompe à eau qui se bouche, l’obligation de changer de vélo, ce mauvais vélo qu’il n’aime pas, adieu le capteur et puis la radio trop basse, etc… , de quoi y perdre cinq bonnes minutes… Tournons la page, passons à la ligne suivante, car même à vitesse réduite, Rémy Cavagna possède l’allure et il regagnera ce championnat…
    Ceux qui possèdent les meilleures positions et qui travaillent le plus exercice se retrouvent assez logiquement aux meilleures places, de quoi reconnaitre la seule équipe professionnelle française s’intéressant vraiment à la spécialité… Malheureux Perez ou Laporte, si mal posés, comme ratatinés sur le vélo, ceci malgré leurs si grands moyens ! Laporte trouvera peut-être un changement à voir ailleurs… D’autres mieux posés, comme La Tour ou Rossetto se sont battus avec leurs forces… Personne ou presque chez AG2R, une équipe totalement étrangère à l’exercice… L’espoir Paret-Peintre perd un temps considérable… Godon n’était pas là ; l’absence de Jungels sur le Tour de France lui donnerait peut-être une chance d’y participer, mais à revoir sa position sur le dernier Paris-Camembert, catastrophique et paradoxalement gagnante, comment pourrait-il faire, lui aussi, à courir ainsi, posé sur un vélo d’enfant…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.