Tour de Cologne remporté par Sam Bennett
Sam Bennett impérial sur le Tour de Cologne. Photo : @giroditalia
Sam Bennett empoche un deuxième succès sur le Giro 2018
5 (100%) 3 votes

Disputé dans des conditions apocalyptiques, le final de la douzième étape du Giro 2018 aura été très animée. Lançant de très loin le sprint, Sam Bennett (Bora Hansgrohe) a eu le dernier mot en s’imposant devant Danny Van Poppel (LottoNL-Jumbo) et Niccolo Bonifazio (Trek-Segafredo) sur le circuit d’Imola. Pour l’irlandais, il s’agit de sa deuxième victoire dans cette édition. Au classement général, Simon Yates (Mitchelton-Scott) n’a pas tremblé et reste le leader.

Sam Bennett poursuit son très bon Giro 2018

Rien à faire ! C’est le terrible constat qu’ont pu faire les adversaires de Sam Bennett en franchissant la ligne d’arrivée à Imola. L’irlandais a été tout simplement trop fort au moment de lancer son sprint. Prenant plusieurs longueurs d’avance, personne n’est revenu sur lui, pas même Danny Van Poppel ou Niccolo Bonifazio qui ont dû se contenter des autres places du podium du jour. Au même moment de revenir sur le duo de tête Betancur, Mohoric, l‘Irlandais vainqueur a pris l’initiative à 300 mètres de l’arrivée, et son pari a été gagnant. Cela prouve une nouvelle fois aussi que Bennett est en grande forme sur cette 101e édition du Giro. Pour l’heure, il est le seul coureur avec Simon Yates et Elia Viviani à avoir lever bras à deux reprises.

Si l’étape s’est terminée par un sprint comme c’était fortement prévisible, elle n’aura pas du tout manqué d’intérêt, bien au contraire. La dernière partie de la journée fut dantesque à tous les niveaux. La pluie battante a sans aucun doute durci encore un peu plus les ultimes kilomètres à parcourir. Et des favoris ont failli perdre très gros à Imola. En effet, à un peu plus d’une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, le peloton s’est tout simplement scindé en deux grosses parties. Relégués à l’arrière de la course, Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida), Richard Carapaz (Team Movistar), George Bennett (Team LottoNL-Jumbo), respectivement 4e, 5e et 6e ont quand même réussi à faire la jonction et à terminer dans le même temps que le vainqueur. Au contraire d’Elia Viviani (Quick-Step Floors) distancé, qui a passé une mauvaise journée. Surtout avec la victoire de Sam Bennett, le porteur du maillot cyclamen (par points) voit l’Irlandais se rapprocher de lui. Sa marge n’est plus aussi importante, la lutte est même totalement relancée.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.