Bora-Hansgrohe conteste l’exclusion de Peter Sagan du Tour 2017

2
568
Tour de France 2017 : encore un rebondissement dans l'affaire Peter Sagan ! La formation Bora Hansgrohe a indiqué aujourd'hui que le TAS
Peter Sagan vient aux nouvelles auprès de Mark Cavendish juste après l'arrivée à Vittel hier. Photo : Bora-Hansgrohe

Exclu du Tour de France 2017 suite à la chute de Mark Cavendish hier, Peter Sagan et son équipe ne comptent pas accepter la décision des commissaires sans protester. Bora-Hansgrohe a donc décidé de faire appel de la mise hors-course de son coureur…

Peter Sagan :  » Je n’ai pas eu le temps de réagir« 

Suite à l’exclusion de son sprinteur Peter Sagan, Bora-Hansgrohe a décidé de faire appel de la décision. La formation indique d’abord : « Peter Sagan a gardé sa ligne et ne pouvait pas voir Cavendish sur sa droite ». Pour étayer ses propose, Bora cite son coureur : « Je ne savais pas que Mark Cavendish était derrière moi. Il venait de la droite et moi j’essayais de rester dans la roue de Kristoff. Mark est arrivé vraiment très vite et je n’ai pas eu le temps de réagir ou d’aller plus à gauche. Dès que j’ai su qu’il avait chuté après l’arrivée, j’ai aussitôt été prendre de ses nouvelles. Nous sommes amis et collègues, alors une chute comme celle d’hier n’est jamais agréable. J’espère que Mark va se remettre rapidement »

Si le jury des commissaires n’a pas encore rendu sa décision suite à l’appel de Bora, les possibilités de les voir se dédire sont relativement faibles…

Baden Cooke : « Les commissaires n’ont jamais dû faire de sprint« 

Interrogé par nos confrères anglophones de cyclingnews.com, l’ancien maillot vert  du Tour Baden Cooke s’est dit déçu des commissaires de l’UCI : « Je parie que ceux qui ont pris la décisions n’ont jamais pris part à un sprint massif de leur vie. Je pense que les commissaires devraient toujours être d’anciens coureurs. Pas forcément d’anciens professionnels, mais d’un certain niveau. Le cyclisme est un sport dangereux et nous avons besoin de commissaires qui le comprennent. »

L’Australien n’a pas jugé que le sprint d’hier était entaché d’irrégularités frappantes : « Avec dix coureurs quasiment sur la même ligne… Personne n’est vraiment à blâmer, même si tu en as toujours plusieurs qui font de petites fautes. Par exemple, Démare est sorti de son couloir hier. Je ne crois pas que Sagan méritait d’être déclassé, alors exclu du Tour… »

Vidéo : le sprint houleux de la 4e étape du Tour de France 2017

Communiqué de l’équipe

2 Commentaires

  1. Je vois pas trop les commissaires faire machine arrière… En 1950, Zaaf, épuisé et arrosé de vinasse, s’effondre au bord de la route et repart en sens inverse… Il y rencontre la voiture balai… D’après que le lendemain Zaaf avait demandé de faire à vélo les trente derniers kilomètres de la veille afin de pouvoir repartir, mais les commissaires ont refusé…

  2. Je suis vraiment triste de voir Cavendish quitter le Tour après cette chute horrible. Sagan a probablement été coupable d’un coup de coude. Une déclassification de l’étape aurait suffit à mon avis. A moins que les commissaires n’aient d’autres évidences. Celà arrange bien Demarre qui a la place libre pour son maillot vert. La France sera contente mais quel maillot dilué – du vert caca d’oie! De toute façon on ne le verra pas, il y a au moins 9 autres maillots verts dans une équipe dont j’ai oublié le nom! Le TDF perd de son prestige d’année en année au profil du Giro et de la Vuelta. Bonne continuation Monsieur Prudhomme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.