championnats d'Europe Glasgow 2018, les parcours sont dévoilés
Glasgow accueille les championnats d'Europe de cyclisme 2018. Photo : 2018 European Championships Glasgow

Disputés lors de la première quinzaine du mois d’août, les championnats d’Europe de cyclisme vont fêter leur troisième édition. Après Plumelec en France, et Copenhague au Danemark, c’est au tour de Glasgow capitale de l’Ecosse d’accueillir ce grand événement continental. L’organisation vient de révéler les parcours du contre-la montre et de la course en ligne, des épreuves qui se dérouleront respectivement le 8 et le 12 août.

Championnats d’Europe Glasgow 2018 : les profils connus

Une véritable affaire de spécialistes ! Pour l’épreuve du contre-la-montre aux championnats d’Europe, les purs rouleurs auront clairement l’avantage malgré la présence de quelques talus. Le dénivelé reste assez modeste, et le parcours se rapproche assez de celui de Copenhague l’an dernier. Celui qui défendra son titre Victor Campenaerts devrait sans nul doute être un candidat à sa propre succession. Mais des coureurs comme Maciej Bodnar, Ryan Mullen sur le podium en 2017 ou Jonathan Castroviejo sacré en 2016 seront également des postulants à a médaille d’or. Ils auront tous 45 kilomètres pour essayer de faire la différence.

Pour le parcours de la course en ligne des championnats d’Europe, l’issue est encore difficile à envisager. Sur le papier, ce type de tracé peut à la fois convenir à un sprinteur passant bien les bosses mais aussi à un puncheur. Dans un circuit à parcourir plusieurs fois, les routes alternent entre des phases plates et un enchaînement de talus. Pas forcément très durs en soi, c’est la répétition des efforts sur la longueur qui pourrait user les organismes dans le final. C’est véritablement une course casse-pattes, où le scénario est généralement imprévisible. Tout peut arriver en fonction des circonstances des courses. Dès les sélections le choix s’annonce compliqué, des nations feront le choix de miser davantage sur un sprinteur que sur un puncheur et inversement.

Vainqueur des deux premières éditions, Peter Sagan et Alexander Kristoff peuvent s’y retrouver dans ce genre de tracé, même si les profils de ces coureurs sont un peu différents. A titre de comparaison, le parcours de Glasgow est bien moins difficile que celui de Plumelec entièrement tourné vers des puncheurs. Mais il propose davantage de possibilités pour les attaquants qu’à Copenhague, où les sprinteurs étaient sûrs d’avoir le dernier mot.

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. J’ai L’impression que ces championnat d’Europe ne vont devenir qu’une simple mise en bouche pour les Mondiaux le mois suivant .. L’année dernière le plateau été déjà bien moins relever qu’en 2016 est cette année on ne parle même pas de Dumoulin comme possible favoris du CLM et des équipe « bis » seront probablement encore privilégier sur la course en ligne pour certaine équipe à l’image de la France l’année dernière, dommage !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.