Chris Froome abandonne le Dauphiné et se retire du Tour
Froome blessé ne pourra pas faire le Tour de France cette année. Photo : @chrisfroome
166 Partages
Chris Froome, un abandon qui ruine ses espoirs de gagner le Tour 2019
5 (100%) 2 vote[s]

C’est déjà une certitude, ce 12 juin restera comme une date marquante de l’année 2019 de cyclisme. L’abandon de Chris Froome sur le Critérium du Dauphiné est évidemment le fait majeur, mais encore plus son forfait officialisé pour le prochain Tour de France. Un retrait contraint et forcé qui met fin cette année à son ambition de remporter une cinquième Grande Boucle et rabat forcément les cartes.

C’est le genre de nouvelle tout autant soudaine qu’inattendue. Avant même qu’il ne prenne le départ de la quatrième étape du Critérium du Dauphiné, un contre-la-montre individuel disputé autour de Roanne, Chris Froome a vraiment tout perdu. Pour le Britannique, cela a basculé lors de la reconnaissance avec une chute aux conséquences terribles. Souffrant d’une fracture au fémur droit, du coude et de plusieurs côtes, il a bien été obligé de renoncer à poursuivre dans cette semaine de course. Mais c’est également pour le Tour de France qu’une croix a dû être faite.

En quelques secondes, les grandes ambitions de Froome sont partis en fumée. Le coureur du Team INEOS qui visait un cinquième sacre sur les Champs-Elysées à la fin juillet devra attendre un an désormais pour ramener un nouveau maillot jaune. Forcément une situation difficile à vivre alors que sa montée en puissance semblait bel et bien visible. Impeccable depuis le départ de ce Dauphiné dimanche dernier, le Britannique était largement dans le coup et faisait légitimement partie des candidats à la victoire finale déjà pour la fin de semaine. Et avant de se projeter plus loin encore. Comme les années précédentes, il n’y avait plus trop de doute sur sa capacité à se montrer performant en juillet. Mais le destin en a décidé autrement.

Froome, un adversaire de taille qui disparaît

Sans Froome au départ, le Tour de France 2019 perd assurément un très grand nom et un des principaux favoris, ce qui modifie du coup la donne. A commencer chez le Team INEOS, qui va devoir faire sans un leader majeur de sa formation. Heureusement pour elle, il lui restera de sérieux arguments à faire valoir. Avec Geraint Thomas le tenant du titre et Egan Bernal promis à un très bel avenir dans les Grands Tours, la formation britannique reste en position de force. Mais cela ouvre quand même la porte aux adversaires. L’absence d’un quadruple vainqueur de la plus grande course au monde a quoi qu’il arrive des conséquences. Reste à voir désormais jusqu’à quel degré.

Pour les Français Thibaut Pinot et Romain Bardet qui peuvent prétendre lutter avec les meilleurs du classement général, c’est un adversaire évident en moins. De là à dire que la succession de Bernard Hinault dernier vainqueur français en 1985 est arrivé, cela reste présomptueux. De nombreux autres concurrents peuvent également penser qu’il y a une opportunité à saisir. Que ce soit Adam Yates, Jakob Fuglsang, Nairo Quintana, Tom Dumoulin, Steven Kruijswijk, ils peuvent être en mesure d’inscrire pour la première fois de leur carrière leur nom au palmarès du Tour de France. En tout cas, à trois semaines du Grand Départ donné de Bruxelles, cet événement imprévu concernant Froome va avoir forcément des répercussions.

166 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.