Les hôtesses des podiums protocolaires doivent se battre pour perdurer dans le cyclisme
Une belle image d’après course du Tour de Californie qui maintenant fait partie du passé. Crédit photo : @AmgenTOC
167 Partages
Les hôtesses vont être supprimées, moi je vous en remets une couche !
4.3 (86.67%) 6 votes

Les organisateurs du Tour de Californie ont annoncé qu’il n’y aura plus d’hôtesses sur les différents podiums protocolaires de leur épreuve. Après l’Australie avec le Tour Down Under et l’Espagne avec la Vuelta, c’est au tour des Américains de les retirer. Un vent de rébellion souffle en ce moment sur ces femmes qui déposent depuis de nombreuses années sur les joues des coureurs, les félicitations méritées par un bisou marquant et diffusent le soleil fixe par de magnifiques sourires aux lèvres d’après course.

Crédit photo : Twitter Tour de Californie

À lire : Tout savoir de la 13e édition du Tour de Californie

Une conspiration contre les hôtesses plus qu’un message évolutif

Les hôtesses dans le cyclisme c’est avant tout une tradition qui n’a rien de dévalorisant pour la femme. Si le mot « potiche » est utilisé depuis quelque temps par des militants à l’égalité hommes/femmes pour définir le rôle des hôtesses dans les cérémonies protocolaires, c’est qu’ils ont une façon bien réductrice de les considérer et n’ont aucune idée de la joie qu’elles véhiculent et du bonheur que cela leur procure. On est loin de l’image dégradante qu’ils veulent véhiculer dans les médias en voulant influencer un public qui n’arrive pas à trancher sur la question. Cela ressemble trait pour trait à de la dictature de la désinformation qui pose en victime tout en prétendant faire justice. Si des mouvements féministes ont l’intention de supprimer totalement les hôtesses, il serait judicieux avant de faire une grosse connerie qu’ils se rendent sur des courses pour leur offrir un bouquet de cette absurdité afin de voir leur réaction, mais à coup sûr sans la moindre possibilité de recevoir une bise !

Crédit photo : Twitter Giro

Avant de virer, il faudrait déjà demander aux premières intéressées…

J’accuse…! Qui décide du libre arbitre des hôtesses, des « Miss » ? Appelons comme nous le désirons celles qui sont indissociables et ô combien importantes dans l’histoire de la petite reine. Les premières concernées doivent impérativement prendre la parole dans les semaines à venir. Ce qui passe pour évolution n’est en fin de compte qu’une marche arrière dans la liberté des femmes comme elles l’entendent dans notre société. Chères hôtesses, ne restez pas dans l’ombre de la faiblesse d’un raisonnement qui méprise vos qualités humaines et vos valeurs bienfaitrices dans l’univers du cyclisme. Un grand merci à Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, qui a pris la décision de garder les hôtesses dans les cérémonies protocolaires et ne s’est pas soumis à la pression des idéologistes de l’après-Weinstein contrairement à certains directeurs de grandes coursesMesdames, au nom de TodayCycling, on vous aime, vous respecte et l’on vous soutiendra jusqu’au bout, qui n’en sera jamais un dans des adieux que nous ne pourrions supporter.

https://twitter.com/A_Villerouge/status/993475324280299521

@FillePodium

167 Partages
Frédéric LENE

3 commentaires

  1. J’adore votre site en général mais je ne peux qu’être en désaccord avec cet article. Pour moi, si les hôtesses sont là seulement pour amener le prix du vainqueur, je n’ai pas d’objection à les conserver. Mais très souvent elles ont un rôle d’objet: pour mettre en valeur le coureur en tant que mâle par leur seule présence. Une vision rétrograde, d’autant plus quand on voit au Giro actuellement les baisers avec le rouge à lèvres qui tâche, donc la connotation sexuelle n’est plus suggérée mais complètement assumée. L’argument de demander aux intéressée leu avis manque totalement de logique: demandez à Florent Pagny si il faut que les riches payent plus d’impôts que les pauvres… On ne parle pas ici de la condition des dizaines de femmes qui font ce travail. On parle de la conditions des milliards de femmes dans le monde et leur place dans la société.

  2. Heu , il ne faut pas tout mélanger . Désolé Thibaut . Si certains peuvent voir des potiches ou des poupées Barbies sur le podium d’une épreuve sportive et notamment pour les des courses cyclistes , moi personnellement je ne vois que des  » Miss  » ou hôtesses . Pour pleins d’épreuves sportives nous en avons , jeux olympiques d’été et hivers . Enlevons aussi les Pom-pom girls , les élections des miss , et j’en passe ……. il est exact qu’il s’agit de femmes , mais bon enlevons les gardes républicains qui sont les pots de fleurs de la république . Mince je mélange tout …….. Revenons à nos hôtesses qui ne sont pas de l’air , mais du vélo . Certains disent mettons des enfants , ben voyons , de quels âges , de quels sexes ? Certains y verront encore des idées troubles . Enfin revenons les deux pieds sur terre car certains ont atteint les couches tratosphériques .

  3. Bel article et je suis d’accord, les hôtesses doivent s’exprimer !!!

    Sur les courses cyclistes féminines, les sportives sont récompensées par des hommes comme l’a bien souligné M Prud d’Homme. Tout est dit : EGALITE homme-femme, donc pas de sexisme !!! La boucle est bouclée .

    Si vous avez un problème avec l’image des hôtesses protocolaires, alors vous devez également en avoir pour les hôtes protocolaires. Mais la question devient alors différente. on ne parle plus d’inégalité ni de sexisme, on parle du rôle des hôtes et hôtesses et bien d’un vrai métier à même valeur que tous les autres métiers existants !!!

    Et remplacer ces hôtesses/hôtes par des enfants ? ou autres personnes ? Je suis d’accord avec Sanglier08 … et des questions pour une autre polémique seront en vogue.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.